Vacances d’été : Le Centre des Activités Nautiques a le vent en poupe !

Il règne toujours un air de vacances au Centre des Activités Nautiques de la province Sud ! Alors que l’été est déjà bien entamé, plus de 120 jeunes y sont accueillis chaque semaine. Encadrés par l’équipe d’éducateurs sportifs, ils découvrent ou se perfectionnent dans différentes disciplines nautiques. L’acquisition récente d’un deuxième voilier Echo 90 disposant d’une très grande stabilité, va permettre au Centre de proposer plus de sorties pour les publics à mobilité réduite. En avant toute moussaillon ! 


7 h 30, la vie s’anime au Centre des Activités Nautiques (CAN), les 13 éducateurs sportifs sont déjà sur le pont. En attendant l’arrivée des enfants, ils débriefent, font un point sur les activités de la journée et consultent la météo. David Lucquiaud le directeur est satisfait, la saison a bien démarré. « Nous accueillons depuis le 16 décembre entre 120 à 150 enfants de 4 à 17 ans pour des stages en demi-journée du lundi au vendredi. » Cette mécanique est désormais bien huilée car le Centre a une longue expérience dans l’accueil des enfants et l’organisation de stages multisupport : découverte de l’environnement marin, optimist, Funboat, planche à voile, kayak, stand-up paddle, va’a, Echo 90, etc. Malgré un planning bien chargé, le directeur ne transige pas sur la sécurité : « Depuis la crise requin, nous avons mis deux responsables techniques qualifiés sur l’eau. Au moindre souci, ils peuvent intervenir très rapidement. »

De la découverte du monde marin au stage intensif

Les stages au CAN font le bonheur des enfants mais aussi de leurs parents confie Evann Hibon, éducateur sportif et responsable sécurité : « Certains parents nous envoient des mails pour dire qu’ils sont très contents. L’important pour nous est que chacun trouve sa place et se sente bien, c’est pourquoi, on tient à instaurer une ambiance familiale. Et depuis le début de la saison la météo est plutôt clémente, ce qui ne gâche rien ! »

Il n’est pas rare que les jeunes qui découvrent les activités nautiques au Centre reviennent aux vacances suivantes. C’est le cas de Clémentine, 11 ans : « J’ai fait mon premier stage en 2020 et depuis je reviens chaque année. Cette semaine, je fais du Funboat et de la planche à voile. J’aime beaucoup les sports sur l’eau, les moniteurs nous apprennent bien et on se fait des amis. C’est sympa ! » Eliot, 10 ans préfère quant à lui le Funboat « parce que c’est rigolo, tu peux dessaler, tu t’amuses ! » Ce qui lui plaît : « Naviguer, la mer et les sensations quand il y a du vent ! »

Ouvert tout au long de l’année à tous publics

Le CAN fait partie des 10 plus grosses structures nautiques à l’échelle nationale. Il accueille le public tout au long de l’année. « Il n’y a pas un jour où il n’y a pas d’enfant sur la base, souligne David Lucquiaud. Nous sommes ouverts toute l’année et hors vacances scolaires. Nous recevons 12 voire 13 groupes scolaires par jour du primaire au secondaire, ainsi que le public en situation de handicap. »

En ce début d’année, le Centre des Activités Nautiques a refait toute sa signalétique et fait l’acquisition d’un nouveau voilier Echo 90 (lire encadré).

« L’objectif est de rendre le centre le plus attractif possible pour qu’il devienne un pôle de référence dans le Pacifique et que les athlètes viennent s’y entraîner », espère David Lucquiaud, le directeur du CAN.

La province Sud est fière de compter parmi les anciens stagiaires du CAN des sportifs de haut niveau comme Titouan Puyo, le multi champion de stand-up paddle ou encore plus récemment Thomas Goyard, le médaillé d’argent aux JO de Tokyo en 2021.


Il était un petit bateau… qui s’appelait Echo 90 !

Depuis le 18 janvier, un nouveau bateau a rejoint la flotte du CAN. Il s’agit de l’Echo 90, un voilier de 9 mètres insubmersible. Performant et rapide, sa conception lui procure une grande stabilité, ce qui permet de naviguer en toute sécurité même par vent fort. Un bateau qui allie donc sécurité et performance. Evann Hibon, le responsable sécurité du CAN explique : Quand il y a eu la crise requin, nous avons essayé de trouver des solutions pour continuer notre activité. Ce voilier présente l’avantage de pallier à ce problème, mais aussi à la crise de pollution. L’Echo 90 permet de naviguer en toute sécurité peu importe les conditions. Nous disposons déjà d’un premier Echo 90, ce deuxième bateau va permettre d’organiser des matchs racing et d’augmenter notre offre d’activités pour le public en situation de handicap car ce bateau peut accueillir jusqu’à trois fauteuils roulants, et onze jeunes au total. »


➡️ Il reste encore de la place pour les stages destinés aux 8-17 ans, durant la dernière semaine avant la rentrée scolaire. Renseignement au : 20 52 00 / can@province-sud.nc