Violences à l’égard des femmes : la province Sud et ses partenaires plus mobilisés que jamais

Dans le cadre de la Journée Internationale pour l’Élimination des Violences à l’égard des Femmes, le 25 novembre, la province Sud et ses partenaires se sont mobilisés du 02 novembre au 15 décembre pour lutter contre les violences faites aux femmes. Ainsi, le 15 décembre dernier, le Centre d’information – droits des femmes et égalité (CIDFE) de la province Sud organisait une soirée de clôture pour dresser le bilan des 63 actions réalisées contre ce fléau sur l’ensemble du territoire provincial. L’occasion également de mettre en lumière les lauréats de l’Appel à projets Objectif Egalité, un dispositif lancé par la province Sud pour « déconstruire les clichés genrés » et « réduire les violences à l’égard des femmes » a déclaré Gil Brial, le deuxième vice-président de la province Sud accompagné d’une délégation d’élus.  


De Nouméa à Bourail, en passant par Boulouparis, Thio, ou encore du Mont-Dore à Yaté…pendant 6 semaines, la province Sud et ses partenaires que sont les communes, les institutions, les collectivités et les associations, ont su conjuguer leurs efforts pour faire entendre la cause féminine dans cette lutte contre les violences faites aux femmes.  A travers des conférences et débats (Boulouparis avec l’association Solidarité S.I.D.A NC), des journées de sensibilisation (avec les CCAS de Bourail et du Mont-Dore) et des ateliers d’échanges et de créativité (Yaté, avec l’association Mathiila, sur l’empuissancement des femmes par la créativité, ou encore à Nouméa à la Maison de la famille), les partenaires se sont mobilisés pour interpeller les citoyens sur ce fléau qui touche de plein fouet la société calédonienne. « Des actions, qui ont été menées grâce à l’appui des collectivités, des communes et surtout du tissu associatif très actif, et qui ont permis à chacun d’échanger, d’informer et de trouver les ressources qui contribuent à réduire ces violences » a soutenu Gil Brial.

Entouré des élus provinciaux, Marie-Jo Barbier, Laura Vendegou et Christiane Saridjan-Verger, le deuxième vice-président a vivement remercié « partenaires et acteurs de terrain » qui « œuvrent sans relâche pour promouvoir et défendre au quotidien la place des femmes au sein de la société Calédonienne. » Rappelant l’orientation engagée de la province Sud, qui depuis 2019, « s’attache à traiter non plus seulement les conséquences, mais surtout les causes de ces actes de violences », Gil Brial a insisté sur les priorités visées par l’Exécutif pour « sensibiliser et éduquer à l’égalité des genres dès le plus jeune âge à travers ce que l’on fait dans nos établissements scolaires, dans nos entreprises, au sein de la province Sud, des associations et même des clubs sportifs. »

Déconstruire les clichés genrés…

Pour interpeller sur les inégalités hommes-femmes qui sévissent en Nouvelle-Calédonie, Gil Brial a pris l’exemple d’évènements sportifs financés en partie par la province Sud : « On s’est rendu compte dans certains évènements sportifs que l’homme gagnait un premier prix beaucoup plus important que celui de la femme, alors que l’effort est le même, la difficulté est la même, et le besoin d’entrainement est le même… bien que la distance soit différente, au bout du compte, ceux sont les mêmes sacrifices et les mêmes efforts qui sont rendus. Il était donc urgent pour la province Sud d’agir pour déconstruire cette normalité qui accepte le principe que le vainqueur homme reçoit un prix 4 ou 5 fois supérieur à celui de la femme. Un exemple révélateur qui montre que l’on doit déconstruire et tous ces petits faits qui sont devenus une norme pour nous et qui font que la femme n’a pas la même place que l’homme, dans les milieux culturels, sportifs, dans la coutume, et tout un tas de domaine. Plus vite on arrivera à déconstruire ces clichés, et plus vite on arrivera à cet objectif égalité entre homme et femme, et à faire baisser les violences conjugales et intrafamiliale. La province Sud compte œuvrer en ce sens. »

…avec l’Appel à projet Objectif égalité

Pour la troisième année consécutive, la province Sud a lancé en janvier dernier l’Appel à projet Objectif égalité. Un dispositif essentiel pour la province Sud « qui n’a pas la capacité de porter toutes les politiques et qui a besoin de s’appuyer sur le tissu associatif et l’ensemble des acteurs de terrain pour proposer une action commune, qui contribue à tendre vers l’égalité des genres entre femmes et hommes », a-t-il assuré.

« Ces actions, nous devons continuer à les faire vivre, et nous ne pourrons le faire seul, mais les faire évoluer avec vous, et tous ceux qui s’engagent au quotidien » a poursuivi le deuxième vice-président, avant de conclure :

« À chaque jour qui passe, à chaque dispositif que nous mettons en place, nous tendons la main à une petite fille, une femme ou une femme en danger. Félicitations à tous les lauréats ! »


La liste des lauréats de l’AAP Objectifs Egalité :