Les subventions de la semaine

Le Bureau de l’assemblée de la province Sud s’est réuni ce mardi 4 octobre 2022 pour acter plusieurs projets de délibérations dans divers secteurs, parmi lesquels des aides et subventions en faveur notamment de la sécurité en mer, de la solidarité, de l’environnement, de la sylviculture, du sport et des loisirs.


Santé & Sécurité

➢ L’association Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention de 5 000 000 de francs CFP, au titre de l’année 2022. Cette aide participera au fonctionnement de l’association, qui prévient et intervient pour la sauvegarde de la vie humaine en mer, participe aux missions de la sécurité civile, et forme les sauveteurs.

Solidarité

➢ L’association L’Accueil reçoit une subvention d’équipement de 325 852 francs CFP. Cette aide participera à l’achat de matériels pour les trois foyers gérés par l’association, qui accueillent des personnes sans domicile fixe.

➢ L’Association calédonienne des handicapés (ACH) se voit accorder une remise gracieuse totale de dette d’un montant de 49 440 637 francs CFP, correspondant aux dépenses de santé engagées par la Province à la suite de l’accident d’une bénéficiaire de l’ACH.

Rayonnement

➢ L’association Comité Miss Nouvelle-Calédonie reçoit une subvention d’1 000 000 de francs CFP. Cette aide participe au financement de l’organisation de l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie 2022. Les candidates ont fait la promotion d’actions bénévoles et d’événements locaux, participant ainsi au rayonnement de la province Sud, en particulier au niveau culturel, sportif et touristique.

Sylviculture & Environnement

➢ La société d’économie mixte Sud Forêt bénéficie d’un prêt financier de 750 000 000 de francs CFP. La province Sud a décidé d’accompagner un nouveau projet sylvicole de plantation sur 10 ans, qui s’articule autour d’une sylviculture d’essences à cycle court, de type pins des caraïbes et santal. Les premiers retours sur investissement sont attendus dans 16 ans.

➢ L’association Comité de gestion de la zone côtière Ouest (ZCO), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention de 6 000 000 de francs CFP au titre de l’année 2022. Cette aide participera au fonctionnement de l’association, à l’organisation des journées de la tortue et à des actions de sensibilisation à la préservation.

L’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention complémentaire de 250 000 francs CFP. Cette aide participera au suivi d’une partie des sites du Grand Lagon Sud, inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sport & Loisirs

➢ L’association Fédération des courses hippiques de Nouvelle-Calédonie (FCH-NC), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention complémentaire de 6 400 000 francs CFP. Cette aide contribuera au fonctionnement de l’association, notamment l’organisation technique des réunions hippiques, et à la mise en œuvre d’une prime aux propriétaires visant à inciter la confrontation des chevaux locaux aux chevaux importés.

➢ L’association Comité hippique de Bourail (CHB), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention de 11 258 930 francs CFP. Cette aide contribuera au parrainage des courses hippiques organisées en 2022.

➢ L’association Société des courses hippiques de La Foa (SCHLF), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention de 8 339 820 francs CFP. Cette aide contribuera au parrainage des courses hippiques organisées en 2022.

➢ L’association Société sportive de la Nouvelle-Calédonie (SSNC), dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens, reçoit une subvention de 9 401 250 francs CFP. Cette aide participera au parrainage des courses hippiques organisées en 2022.

➢ La Sarl Loisirs Concept se voit accorder une remise gracieuse de 243 000 francs CFP, correspondant à la redevance annuelle au parc provincial de la rivière bleue, alors que la fermeture du parc durant 7 mois en 2021 (blocages miniers et crise sanitaire) a fortement impacté son activité.