Dédé le Tricot rayé écomobile fait des émules à l’école Marie-Havet !

L’école Marie-Havet vient de remporter pour la cinquième fois le challenge « Dédé le Tricot rayé » organisé par la province Sud dans les établissements primaires de son territoire. À pied, à vélo, en trottinette, en bus ou en covoiturage, les élèves de CM1 de maîtresse Maéna ont relevé le défi haut la main avec 78 % de taux de participation. Marie-Jo Barbier et Christiane Saridjan-Verger, respectivement présidente et membre de la commission provinciale de l’enseignement, ont félicité les petits champions de l’écomobilité et ont remis à chacun un cadeau pour leur participation assidue.


« Savez-vous pourquoi nous sommes ici ? » s’adresse Marie-Jo Barbier à une vingtaine de frimousses espiègles. Tous les doigts se lèvent, mais un élève plus rapide répond : « Parce que nous avons gagné le concours de l’écomobilité ! ». S’ensuit un dialogue entre l’élue et les élèves de la classe sur ce qu’ils ont fait durant deux semaines pour le challenge « Dédé le Tricot rayé ». « Dédé, c’est un serpent qui est écomobile. Il marche à pied, fait du vélo ou de la trottinette, il prend le bus pour aller à l’école, ou fait du co-voiturage avec ses frères et sœurs », explique une petite fille au premier rang. Ce sont exactement les modes de transports doux que les enfants ont pris du 25 juillet au 5 août.

La plupart des élèves de la classe de CM1 de maîtresse Maéna habitent dans le quartier, ce qui est quand même bien commode pour participer au challenge écomobilité. C’est le cas de Loe qui vit à 200 mètres de l’établissement scolaire : « Je suis venu à l’école en vélo et aussi en trottinette tout seul. J’ai voulu venir à pied, mais mes parents ont refusé. » Comme ses camarades, il comprend dans les grandes lignes, les enjeux de ce challenge : « C’est bon pour la nature ! » Mais Léo compte ne pas en rester là : « J’ai l’intention de continuer à utiliser ces modes de transports pas juste pour le challenge ! »

L’école Marie-Havet en tête du challenge écomobilité pour la 5e fois !

Lancé pour la cinquième fois, cette opération vise à informer et encourager les enfants et leurs parents à adopter des modes de transport plus actifs et durables pour se rendre à l’école. « C’est un geste pour la planète et pour votre santé », ajoute Marie-Jo Barbier qui tient à « remercier les équipes pédagogiques, et aussi les parents qui ont accepté de jouer le jeu afin que les enfants puissent participer au challenge écomobilité. »

Les élues accompagnées des équipes de la direction de l’Aménagement, de l’Équipement et des Moyens et de la direction de l’Éducation et de la Réussite de la province Sud, ont remis des cadeaux à chaque élève pour les féliciter : une gourde, un gilet haute visibilité pour leur déplacement en mode « doux », une entrée gratuite au parc provincial de la Rivière Bleue ou au parc Zoologique et forestier, ainsi qu’un autocollant.

C’est aussi la cinquième fois que l’école Marie-Havet participe et se hisse en tête du challenge. En 2021, en raison du confinement, l’opération n’avait pu être organisée, mais cette année, 3 classes réparties dans 2 écoles ont participé en adoptant des moyens de transport « doux ». Les deux autres classes sur le podium sont les CPA et CPB du groupe scolaire Louise-De-Greslan.