[B’Hip Hop] La compagnie Moebius présente son nouveau spectacle « Axi-homme »

Depuis deux semaines, six danseurs de la compagnie Moebius sont en résidence au Rex-Nouméa avec le chorégraphe Nabil Ouelhadj de la compagnie métropolitaine Racines Carrées. Ensemble et grâce au soutien de la province Sud dans le cadre du dispositif B’Hip Hop, ils sont en train de créer une chorégraphie originale baptisée « Axi-homme » qui sera à découvrir prochainement.


Depuis des années, la province Sud valorise les cultures urbaines et les différentes disciplines qui la composent par la mise en place de formations, d’ateliers, de rencontres, d’événements, par le soutien aux créations. L’impulsion souhaitée est d’accentuer son accompagnement au mouvement hip-hop en soutenant les porteurs de projets avec son dispositif B’Hip Hop.

C’est ainsi que le projet de la compagnie Moebius, lauréat B’Hip Hop a vu le jour. Ce spectacle de danse baptisé « Axi-homme » se monte de toutes pièces au REX-NOUMEA depuis deux semaines. « Si je suis venu avec une idée derrière la tête, un synopsis, c’est finalement avec les danseurs de Moebius que nous construisons ensemble et au fil de l’eau cette chorégraphie étonnante », explique le chorégraphe Nabil Ouelhadj. « Il s’agit d’un mélange de style allant du hip-hop en passant par le moderne au contemporain pour aller vers des enchaînements plus plastiques. »

Sur des musiques variées, plus ou moins rythmées, les danseurs enchaînent les postures les pauses entrecoupées de gestes vifs et précis qui mettent en valeur le thème de cette chorégraphie qui est « les pollutions, celles que l’on voit et celles que l’on ne voit pas », précise le chorégraphe. « Nous travaillons nos postures sur les contradictions pour tâcher de mettre en valeur les pensées de chacun. »

La création sera présentée gratuitement au public le 31 août prochain à partir de 19 heures au Centre culturel du Mont-Dore.