La province Sud, la CCI-NC et la Secal s’engagent pour accompagner le réseau d’entreprises de PANDA

Une convention cadre d’objectifs et de moyens a été signée mardi 9 août entre la province Sud, la mairie de Dumbéa, la Chambre de commerce et d’industrie de Nouvelle-Calédonie (CCI-NC) et la Secal. Cet accord a pour objectif de mutualiser les actions en faveur des entreprises de la ZAC Panda. En charge notamment de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, Gil Brial, le deuxième vice-président de la province Sud a souligné qu’ « au-delà de la qualité de vie aux entreprises, il s’agit d’apporter du lien en mutualisant les actions. »


La ZAC Panda est une opération d’aménagement de grande envergure à l’initiative de la province Sud. Son ambition était de créer un environnement propice à l’accueil des entreprises, en proposant une large offre de terrain, une accessibilité aisée et des infrastructures de qualité. Depuis le début de cette opération d’aménagement titanesque, la collectivité provinciale a favorisé et accompagné l’installation des entreprises dans cette zone.

« L’objectif n’était pas seulement de proposer du foncier mais une qualité de foncier, explique Gil Brial. Il a fallu alors « verdir » cette opération, prévoir des équipements de valeur et offrir ainsi un environnement de vie satisfaisant aux habitants. » Aujourd’hui, c’est plus de 25 milliards de francs investis dans la ZAC Panda grâce à l’acquisition du foncier par les entreprises.

S’étendant sur 300 hectares, la ZAC Panda à Dumbéa est « la seule opération des outre-mer certifiée HQE (Haute qualité environnementale) », souligne Christophe Archambault, le directeur général de la Secal. « 160 entreprises s’y sont installées, de l’autoentrepreneur à l’énorme surface. Le défi était de s’adapter à cette diversité d’entreprises et de créer un niveau d’accompagnement pour répondre aux besoins divers », ajoute-t-il. Soulignons que dans ce projet, la Secal est concessionnaire de la ZAC Panda pour le compte de la province Sud.

« Permettre aux entreprises de faire des économies d’échelle et d’améliorer leur qualité de vie »

Cette convention signée mardi 9 août à l’hôtel de ville de Dumbéa, vise à mutualiser les actions entre tous les partenaires impliqués : la province Sud, la mairie de Dumbéa, la CCI-NC et la Secal. Gil Brial est convaincu qu’« en mutualisant les actions, comme par exemple pour le choix d’un prestataire de sécurité, permet à coup sûr aux entreprises de faire des économies d’échelle, mais aussi d’améliorer leur qualité de vie. »

Partenaire actif de cette convention, CCI-NC coordonnera le réseau d’entreprises. Elle animera et portera les actions mutualisées et sera chargée d’organiser et animer des événements, de suivre et mesurer l’impact du réseau d’entreprises. Engagée depuis plusieurs années dans la sensibilisation et l’accompagnement des entreprises dans le développement durable, la CCI a mené une étude préalable en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). « Cette étude a permis de se projeter dans les besoins en équipement commercial mais aussi en infrastructures, relève David Guyenne, le président de la CCI-NC. Dans ces quartiers nouveaux, il y a une volonté de se connaître davantage. » Ainsi, des initiatives ont vu le jour comme la mise en place du « café Panda ». Tous les premiers vendredis du mois, une entreprise de l’association de la ZAC accueille les entreprises membres mais aussi toutes les entreprises de Panda intéressées. L’objectif est de discuter, se rencontrer, échanger sur des projets ou des problématiques liées à la zone.

Elle est loin l’image de la « commune-dortoir » qui collait à Dumbéa. Georges Naturel, le maire le reconnaît volontiers : « C’est aujourd’hui une réalité : le MK2, la marina Nouré, les commerces, ainsi que tous ces aménagements ont apporté une qualité de vie aux concitoyens. De plus, avec la suppression du péage en 2008, le développement de l’agglomération a pu prendre son envol et attirer les activités artisanales et les entreprises. »

Signature de la convention pour accompagner le réseau d’entreprises de Panda par Georges Naturel, le maire de Dumbéa, David Guyenne, le président de la CCI-NC, Gil Brial, le 2e vice-président de la province Sud et Christophe Archambault, le directeur général de la Secal.