L’île Ô pépites, la start-up soutenue par la Province poursuit son envolée

Il y a quelque semaine, L’île Ô pépites, la première boutique en ligne de vêtements de seconde main pour enfants, soufflait sa première bougie ! Léa et Graziella, co-gérantes de la boutique, reviennent sur cette année palpitante qui a vu leur start-up décoller grâce notamment au soutien de la province Sud et de l’ADEME, dans le cadre de l’AAP Economie Circulaire 2021-2022. Focus sur cette boutique aidée qui poursuit son envolée pour encore plus de trésors dénichés !


« Tout a commencé en 2021, lorsque nous avions répondu à l’appel à projet Economie Circulaire lancé par la Province Sud et l’ADEME…En un an, plus de 300 clients et clientes nous ont fait confiance, près de 5000 articles ont été mis en ligne, plus de la moitié a déjà trouvé une seconde vie ! » s’exclame Léa. Un bilan plus que satisfaisant qui prouve que la vente de vêtements de seconde main de qualité, à un prix raisonnable, éthique, durable et solidaire, fait bon ménage ! De Nouméa à Koumac, en passant par Boulouparis, Bourail, Pouembout et Poindimié, sans oublier les îles à Lifou, Ouvéa ou encore l’île des Pins…de nombreuses commandes ont ainsi pu être livrées sur l’ensemble du territoire. Et cette envolée n’est pas prête de s’arrêter…

Un nouveau local, de nouveaux projets !

Au départ, L’île Ô pépites c’était « tous les articles stockés à domicile dans une pièce de 8m² » se souvient Léa. Aujourd’hui, les choses ont bien changé : depuis mars 2022, la start-up dispose d’un local de 52m² mis à disposition par la SIC. « Cela nous change la vie ! » se réjouit Léa. Situé à l’entrée des tours de Magenta au 41 rue du 18 juin, ce local est destiné « au stockage et à la préparation des commandes reçues en ligne. » Un local qui permet à nos deux entrepreneuses de renforcer le lien avec leurs client(e)s : « Depuis quelques semaines nous avons ouvert un espace boutique sur des créneaux horaires qui arrangent les parents en activité, en fin de journée jusqu’à 19h, les mardis et jeudis, les mercredis matins, et les samedis matins. Nos clients peuvent désormais commander leurs articles en ligne et choisir le retrait en boutique. » Avec l’acquisition de cet espace, Léa et Graziella comptent « élargir leur gamme de produits » en proposant notamment « le rachat et la vente de vêtements de grossesse et d’allaitement, mais aussi de livres et de jouets pour enfants » précise Léa.

L’AAP Economie circulaire, « véritable coup de pouce »

Grâce à l’AAP 2021 de la Province et de l’ADEM, Léa et Graziella ont pu développer leur boutique en ligne, et financer notamment « une partie du budget communication avec l’achat de matériel photo et matériel de stockage par exemple. » Sans aucune hésitation, les deux jeunes femmes encouragent les porteurs de projets à participer à ce dispositif d’aide pour lancer leurs initiatives : « Nous en sommes très satisfaites. Cette subvention de la province Sud et de l’ADEME a été un véritable coup de pouce lors de la phase de lancement de la boutique. Les modalités d’inscription et de constitution du dossier ont été assez simples à réaliser grâce notamment à l’accompagnement tout au long de ce dispositif » explique Léa.

Un bel exemple de parcours puisque depuis, L’île Ô pépites a remporté le concours French Tech Tremplin dont elle est lauréate en Nouvelle-Calédonie et fait ainsi parti des 266 start-up qui ont été sélectionnées pour la phase incubation. La start-up va pouvoir bénéficier d’une subvention ainsi que de l’accompagnement de l’incubateur Adecal Technopole pendant un an.