Ateliers CIDFE : « Comment parler de sexualité avec mon enfant ? »

Forte affluence de parents, hier soir, au Centre provincial d’information – droits des femmes et égalité (CIDFE). En effet, dans le cadre des rendez-vous thématiques hebdomadaires « Et si on en parlait… » que propose le centre, ce mardi soir était consacré à une question récurrente : « Comment aborder le sujet de la sexualité avec mes enfants ? ». Anne Pleven, psychologue au Centre de conseil familial, ainsi que Sarah Laurent et Claire Salem, toutes deux médecins généralistes à l’Espas-CMP, sont venues écouter les interrogations et conseiller les parents ou futurs parents. Organisée en ateliers propices aux échanges et discussions, l’opération a été un vrai succès, permettant de libérer la parole des parents, venus chercher des réponses et des recommandations pour aborder ce sujet difficile avec leur ado ou pré-ado.


Puberté, transformation du corps, émotions, prévention des risques, idées reçues, plaisir, amour et sexualité… Autant de thèmes sur lesquels les parents ont spontanément exprimé leurs ressentis et leurs questionnements. Les conseils des professionnelles présentes pour ce mardi thématique ont permis de leur apporter quelques clés afin d’aborder sereinement le sujet avec leurs enfants :

L’atelier s’inscrit dans le cadre des rendez-vous thématiques hebdomadaires « Et si on en parlait… » du CIDFE

Évoquer les sujets au rythme de l’enfant

« Ne pas forcer des portes si elles n’ont pas été ouvertes », conseillent les spécialistes. Il s’agit surtout de répondre aux questions de l’enfant, à ses malaises, à ses peurs. On peut commencer par rassurer les jeunes sur leur anatomie, la normalité des changements qui s’opèrent chez eux à l’adolescence. Ensuite, on peut les amener à réfléchir sur leur sexualité future et aborder déjà la notion de consentement, en précisant que « l’acte sexuel relève de leur choix, et il est préférable qu’il se déroule dans de bonnes conditions, dans le respect et avec une personne de confiance. »

Le besoin ou la facilité à parler de sexualité diffère d’un enfant à l’autre. De manière générale, même si l’adolescent se fait mutique, ses parents peuvent lui faire savoir qu’ils sont disponibles s’il souhaite en parler.

Avec les plus petits, commencer par « ton corps t’appartient »

« Et avec les plus jeunes : Comment évoquer les agressions potentielles ? » s’inquiétait la maman d’une petite fille de 2 ans ½. La réponse du Dr Salem se veut rassurante : « On va principalement leur parler d’anatomie et de possession de leur corps, leur expliquer que personne n’a le droit d’y toucher sauf si l’enfant les y autorise et leur apprendre à distinguer les gestes déplacés. Il existe de nombreux supports adaptés pour guider les parents sur ce sujet. »

 

À l’adolescence, l’univers dans lequel évoluent les jeunes est très normatif, il y a donc des représentations, notamment autour de l’anatomie ou de la sexualité, qui méritent d’être déconstruites par les parents.

Évoquer les risques sans diaboliser

Il reste primordial de parler de prévention des grossesses non-désirées et des infections sexuellement transmissibles (IST). « On peut le faire en insistant sur le fait que se protéger permet de prendre soin de son corps et d’éviter des problèmes ultérieurs de santé. Il ne s’agit pas de gâcher le plaisir ni de moraliser mais bien de faire réfléchir sur les responsabilités qu’engage l’acte sexuel. D’ailleurs, IST ou grossesse, la responsabilité incombe aux deux sexes, fille et garçon. »

Alors que les participants discutaient de leurs difficultés en atelier, une participante, maman d’une jeune fille de 20 ans, a partagé son ressenti : « à l’époque, j’ai sorti les rames, j’étais comme en plein paddle de l’autre côté du récif ! ». Un témoignage imagé d’ô combien peuvent être déroutants les sujets de l’adolescence et de la sexualité. C’est pourquoi le CIDFE a souhaité accompagner ces parents d’une nouvelle génération face à ce défi inédit, quand eux-mêmes ont plutôt connu la pudeur et les tabous chez leurs propres parents.


« 𝗘𝘁 𝘀𝗶 𝗼𝗻 𝗲𝗻 𝗽𝗮𝗿𝗹𝗮𝗶𝘁… »

Conférences, ateliers, rendez-vous thématiques ou informations juridiques… Retrouvez chaque mardi le RDV du CIDFE.

  • la programmation des prochains événements :

https://www.province-sud.nc/programmation-rdv-cidfe

  • en savoir plus sur le centre d’information – Droits des femmes et égalité :

 https://www.province-sud.nc/espace-thematique/cidfe