À l’école Dorbritz, l’apprentissage de l’anglais s’inscrit dans une pédagogie innovante

La semaine de l’innovation pédagogique du 25 au 29 juillet est l’occasion pour les établissements scolaires du primaire au secondaire de mettre en avant leurs pratiques pédagogiques innovantes. À l’école Frédérick-Louis Dorbritz où s’est rendue mardi matin Marie-Jo Barbier, élue provinciale et présidente de la commission de l’Enseignement, l’apprentissage de l’anglais engage les enseignants à sans cesse se réinventer, se renouveler, afin d’offrir aux élèves un enseignement de qualité et leur permettre d’apprendre tout en s’amusant.


« Good morning ! How are you today ? » s’est adressée Marie-Jo Barbier à une vingtaine d’élèves qui lui répondent tous en chœur : « Fine thank you ». Dans la classe de CP de maître Fernando Bourgeois, la journée commence par un petit rituel. À tour de rôle, chacun s’avance pour exprimer devant la classe son humeur : happy, angry, sad… Une fois qu’un élève a annoncé son humeur du jour, il doit en expliquer la raison. Place ensuite aux mathématiques en anglais et en français. Le maître répète toujours une deuxième fois pour permettre aux élèves d’entendre aussi bien la prononciation que la question posée. « Fourteen is bigger or smaller then ten ? » interroge-t-il. Les enfants ont alors 30 secondes pour écrire la réponse sur leur ardoise. Après les maths, on reste concentré pour la séquence d’apprentissage des heures sur un cadran analogique.

« Nos élèves sont soumis la moitié de leur temps scolaire à l’apprentissage de l’anglais. Ils baignent toute la journée dans un environnement bilingue, explique Olivier Husson, le directeur de l’école Dorbritz.  Au niveau de la politique éducative, nous favorisons la pratique de l’oral en langue anglaise pour les communications de la vie de tous les jours. Pour le reste, nous avons le même programme scolaire que les autres écoles. » Une pédagogie qui porte ses fruits assure-t-il : « Ils arrivent ici dès leur plus jeune âge, et en fin de cursus, certains sont capables de suivre une conversation en anglais avec une personne originaire d’un pays anglo-saxon. »

Une pédagogie qui s’intègre dans le dispositif Innov’École

Cette pédagogie originale est mise en lumière dans le cadre de la Semaine de l’innovation pédagogique. « Cet événement est un tremplin pour montrer ce que nous faisons au sein de l’école », ajoute-t-il. L’établissement bilingue sera représenté ce mercredi 27 juillet au Carrefour des pratiques innovantes inter-degrés au Creipac. « En tant qu’établissement bilingue, cette école s’inscrit complètement dans le dispositif Innov’École qui vise à favoriser le bien-être des enfants et leur apprentissage, soutient Marie-Jo Barbier. Ce dispositif touche divers domaines, aussi bien la santé que l’anglais notamment. Il y a également des classes flexibles, comme à l’école Candide Koch à la Vallée des Colons que j’ai visitée ce lundi. »

L’école Frédérick-Louis Dorbritz fait partie des 8 écoles bilingues en province Sud et la présidente de la commission de l’Enseignement annonce qu’une neuvième ouvrira ses portes à la rentrée 2023. « C’est une volonté de cette mandature. La présidente Sonia Backes a insisté sur le développement de ces écoles en province Sud. Actuellement, nous travaillons pour permettre aux enseignants de se former en Australie. »

Restée près d’une heure dans la salle de classe, Marie-Jo Barbier a pu constater de manière tangible la qualité de l’enseignement dispensé : « Je suis ravie ! J’ai vu des élèves très attentifs et réactifs, qui comprennent les consignes du maître en anglais ! C’est très positif ! »

Les rendez-vous de la Semaine de l’innovation pédagogique (ouvert à tous) :

Mercredi 27 juillet

  • 14 h 30 à 17 h au Creipac : Carrefour des pratiques innovantes (stands de présentation, démonstrations, ateliers d’activités, information et partage)
  • 18 h à 19 h 30 à l’UNC – Amphi 400 : visioconférence « Les enjeux du bien-être à l’école » avec Christophe Marsollier, docteur en Sciences de l’éducation, inspecteur général de l’Éducation nationale et maître de conférence.

Jeudi 29 juillet

  • 17 h 30 à 19 h dans l’auditorium du Centre administratif de la province Sud : visioconférence « Le vocabulaire autrement » avec Fanny De La Haye.

Plus d’information sur la Semaine de l’innovation : https://www.province-sud.nc/semaine-innovation-scolaire?fbclid=IwAR3dztfAwonfmgigoHrIPI3La1eHiLRwVvAX0HeVHstA15p_gmw6BWrXifo