Projet HABILE : Faire du vivre-ensemble une réalité à Magenta Tour

Hier, mercredi 11 mai, Philippe Blaise, le premier vice-président de la province Sud et Petelo Sao, élu provincial et président de la SIC, ont participé au premier comité de suivi des Tours de Magenta, où le projet provincial HABILE bat son plein. Co-pilotée par la Province, la mairie, la Sic et l’association Mieux Vivre à Magenta Tour, cette réunion a dressé l’état des lieux des chantiers en cours, impliquant l’Etat, les autorités et partenaires engagés pour améliorer le cadre de vie et la tranquillité du quartier. Une démarche partenariale efficace, qui permet aux Tours de se renouveler et qui fait du vivre-ensemble une réalité du quotidien.


Tout part d’un constat : « Aujourd’hui, la rénovation ne suffit pas » souligne Philippe Blaise. « Il faut réfléchir de façon globale et se concentrer sur la qualité de vie dans le quartier en étant à l’écoute des attentes concrètes des habitants pour prioriser nos actions » assure-t-il. Dans cette optique, la province Sud a lancé rapidement le tout premier chantier d’insertion à Magenta Tour. Un chantier pilote de 8 mois, qui implique 8 jeunes pour aménager des aires de jeux (parc pour enfants par exemple), un espace « work-out », des jardins familiaux, des allées piétonnes ou encore rénover des locaux (cuisine commune de l’association).

Face à la bonne avancée des chantiers au sein du quartier, c’est « le cœur rempli de joie » qu’André Waneux a tenu à remercier l’Etat, le gouvernement, la province Sud, la Sic, la Ville de Nouméa, et tous les acteurs engagés pour accompagner les projets de l’association afin de « travailler avec nos jeunes » a-t-il souligné. « Toucher les jeunes, pour toucher les parents et les générations futures. C’est là notre objectif » a-t-il poursuivi. Avec lucidité, le président de l’association a rejoint Philippe Blaise sur l’importance de « travailler sur les comportements » : « sans cela, on aura beau rénover nos bâtiments, sécuriser le quartier, refaire les appartements à neuf…mais si les locataires ne travaillent pas sur leur comportement, cela ne servira à rien » a-t-il conclu.

 Un travail partenarial qui porte ses fruits

Lors de ce comité de suivi, Philippe Blaise s’est réjoui de « la synergie créée en très peu de temps et qui porte déjà ses fruits pour avancer en confiance, tous ensemble ». Une satisfaction partagée par Petelo Sao, élu provincial, qui a tenu à saluer le « dynamisme qu’il y a ici à Magenta Tour », grâce notamment « à l’association Mieux Vivre à Magenta Tour et aux personnes qui s’investissent dans leur quartier pour faire en sorte que le vivre-ensemble soit une réalité au quotidien. »

Une confiance partagée qu’André Waneux a salué, reconnaissant : « Je voulais vraiment vous remercier, tous, et particulièrement le province Sud, car vous avez su nous faire confiance, et nous avons su vous faire confiance. Avec tous les partenaires, nous avons appris à travailler ensemble. » Sur un ton ironique, le président de l’association a indiqué que « s’il y a HABILE, il y a aussi et surtout MOBILE derrière ! Il faut que ça bouge ! A travers HABILE, nous avons été chercher les idées, maintenant, il faut les mettre en place. Et tout cela, c’est grâce à vous, c’est grâce à nous, c’est grâce au travail que l’on fournit tous ensemble car notre mission, c’est qu’en Province Sud, tous, nous puissions bien manger et bien vivre, de l’enfant qui est né ce matin au plus ancien. »

Après avoir visité les chantiers en cours, Philippe Blaise a ensuite inauguré le local associatif aménagé en cuisine commune en présence des partenaires et acteurs du projet. Une inauguration empreinte d’émotions, qui a rappelé que cette démarche globale, commune et solidaire souhaite mener des actions concrètes pour mettre l’humain au centre des préoccupations, au cœur des priorités de la province Sud.