La Province voit grand pour le développement du Parc provincial des Grandes Fougères

Vendredi 6 mai, une délégation provinciale menée par Sonia Backes, la présidente de la province Sud s’est rendue au Parc des Grandes Fougères pour l’inauguration de l’arboretum.  Devenu depuis le 1er janvier 2022, un parc provincial par arrêté du Haut-commissaire de la République, tout comme le Parc de la Rivière Bleue et le Parc Zoologique et Forestier, il est désormais géré par le service des aires protégées de la province Sud.


Avec son intégration, la collectivité provinciale porte l’ambition d’améliorer l’attractivité du site, en offrant de nouveaux aménagements et de nouvelles activités proposées par des prestataires.

À travers son développement, la province Sud souhaite ainsi soutenir l’économie régionale et renforcer l’image touristique du parc et de la région.

Dans cette ambition à l’échelle de la région, Sonia Backes a voulu tout d’abord saluer l’implication des maires de Farino, Moindou, Sarraméa et La Foa : « L’idée de faire de ce parc un service provincial, c’est pour gagner en efficacité. Nous avons mis en place les comités pour justement travailler avec les mairies et les autorités coutumières. Parce que nous n’avons aucun intérêt à faire les choses dans notre coin sans une adhésion de leur part. »

Inauguration de l’arboretum

600 millions d’investissement sur trois ans

Pour se donner les moyens de son ambition, la province Sud a planifié un programme d’investissements pluriannuel qui s’élève à environ 600 millions de francs sur 3 ans pour la réalisation de projets innovants. La présidente de la province Sud a tenu à remercier Naïa Wateou, élue provinciale et présidente de la commission du développement économique porteuse du projet. « Je crois qu’il ne faut pas faire les choses à moitié, si on veut que ça marche. Si on veut attirer les Calédoniens et les gens de l’extérieur ici , il faut vraiment qu’on ait des produits d’appel, il faut qu’on fasse du Parc provincial des Grandes Fougères, un outil touristique incontournable. »

Parmi les projets phares pour les trois prochaines années citons : une aire de jeux pour enfants, un canopy walk, il s’agit d’une passerelle construite à la cime des arbres qui permet d’observer des fougères et autres grands arbres, une première en Nouvelle-Calédonie ! Mais aussi un théâtre de verdure, un accrobanche, un espace de méditation et détente et un arboretum qui a été inauguré vendredi 6 mai. La présidente de la province Sud est convaincue : « Avec 600 millions d’investissement, cela permettra de faire travailler des gens pendant les trois prochaines années. Ensuite, quand tout sera terminé, le Parc attirera du monde et ça fera travailler d’autres gens. »

Le Canopy walk, une première en Calédonie !