La nouvelle gendarmerie d’Apogoti inaugurée pour garantir la sécurité des 40 000 Dumbéens et améliorer les conditions d’accueil des victimes.

Ce mardi 3 mai 2022, Philippe Blaise, le premier vice-président de la province Sud, a eu l’honneur d’inaugurer la nouvelle caserne de gendarmerie de Dumbéa aux côtés du haut-commissaire de la République, Patrice Faure, ainsi que du commandant de la gendarmerie, le colonel Fabrice Spinetta et du maire de la commune, Georges Naturel. En présence des élus provinciaux, Laura Vendegou (égalementy représentante du congrès) et Petelo Sao, présent également en tant que président de la SIC, cette inauguration marque la volonté de garantir la sécurité des 40 000 habitants de Dumbéa et d’améliorer les conditions d’accueil des victimes.


Implantée au cœur de la ville de Dumbéa, au plus près des axes routiers et du nouveau complexe commercial d’Apogoti, la nouvelle caserne de Dumbéa est désormais opérationnelle après deux ans de travaux, pour assurer « la sécurité des populations qui traversent Dumbéa, résident à Dumbéa et qui pourraient venir ou partir de Dumbéa » a déclaré Patrice Faure, le Haut-Commissaire de la République. Véritable « outil supplémentaire et de grande qualité », la caserne flambant neuve dispose de 14 bureaux et d’espaces en faveur de meilleures conditions de vie et de travail des 40 gendarmes de la caserne.

Améliorer la qualité d’accueil des victimes

Avec six locaux de garde, une salle d’accueil plus spacieuse et aménagée de sorte que la confidentialité de chacun soit respectée, la nouvelle caserne de Dumbéa tient à garantir la sécurité de chacun en insistant sur « la qualité de l’accueil des victimes », afin d’éviter que ces dernières soient « deux fois victimes » souligne Patrice Faure. La qualité des logements des familles a également été priorisée pour « qu’elles soient fidélisées et heureuses aux côtés de leurs conjoints qui œuvrent jour et nuit sur le terrain » précise le Haut-Commissaire.

Etat, Province, Commune : Un partenariat indispensable et de longue date en matière de sécurité 

Partenaire de longue date de l’Etat et des communes en matière de sécurité, la province Sud a permis à la commune de Dumbéa d’acquérir le terrain où se trouve désormais la nouvelle caserne comme l’évoque Philippe Blaise : « Nous avons aidé la commune du temps de Pierre Frogier pour acquérir ce terrain avec une subvention de l’ordre de 100 millions. 50 millions ont également été injectés pour l’aménagement de la gendarmerie. » Pour mémoire, la province Sud tient à la sécurité de ses communes, dont celle de Dumbéa qui a pu bénéficier par ailleurs et par exemple d’une subvention de 48 000 000 F pour l’achat de trente-deux caméras de vidéo-protection en 2021.

Pleinement inscrite dans l’ensemble des actions menées par la Province, les communes et l’Etat, en matière de sécurité des calédoniens et de prévention de la délinquance (Conseil provincial de prévention de la délinquance, Contrats locaux, communaux de prévention de la délinquance…), l’inauguration de la nouvelle caserne d’Apogoti conforte ainsi le « partenariat indispensable » qui permet à chacun « d’assurer ses missions en matière de prévention de la délinquance, mais également en matière d’autorisation, de permis de construire, de mise à disposition de moyens comme aujourd’hui » explique Philippe Blaise avant de conclure : « L’inauguration de la caserne d’Apogoti démontre qu’ici, en Calédonie, on travaille tous ensemble, et c’est ce qui importe. »

À l’issue de l’inauguration, Philippe Blaise s’est ensuite rendu à la mairie de Dumbéa pour participer à une réunion dans le cadre du Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Présidée par le Maire de la commune, cette cellule a réuni les institutions et organismes publics et privés concernés par la prévention de la délinquance et la lutte contre l’insécurité.