Visite de terrain pour les partenaires du dispositif TIG

Dans le cadre du dispositif d’accueil des personnes effectuant des travaux d’intérêts généraux (TIG) piloté et coordonné par la province Sud, une réunion d’échanges suivie d’une visite du Parc Provincial de la Rivière Bleue s’est déroulée jeudi 21 avril en présence de la direction de la protection judiciaire enfance et jeunesse (DPJEJ), du service pénitentiaire d’insertion et de probation en Nouvelle-Calédonie (SPIP) et des représentants de la province Sud.


Le but était de prendre connaissance des travaux réalisés par les TIG, notamment l’entretien du parc, la réalisation de nouveaux sentiers de randonnées et des pistes VTT. Ces activités réparatrices permettent ainsi aux personnes mineures ou majeures condamnées à l’exécution de peines ou de mesures alternatives de réaliser des travaux d’aménagement ou de revégétalisation en extérieur tout en apprenant sur la nature, les espèces envahissantes, le rapport à la terre, le travail de restauration des terrains dénudés ou la régénération des plantations.

À cette occasion, les partenaires du dispositif ont pu échanger avec les encadrants TIG du parc et faire un point sur d’éventuels axes d’amélioration.

Chaque année, près de 140 personnes condamnées à l’exécution de peines ou de mesures alternatives sont accueillies sur les sites de la province Sud (Boucles de Tina, PLGC, Centre des Activités Nautiques, Parc Provincial Zoologique et Forestier, Château Hagen et le Parc Provincial de la Rivière Bleue). En 2021, ils ont effectué 4 328 heures de travaux au profit de la Province.