La province Sud passe à l’acte sur la gestion des médicaments périmés et ceux non-utilisés

Depuis ce lundi 4 avril, les usagers peuvent ramener leurs médicaments non-utilisés (MNU) dans toutes les pharmacies et cliniques vétérinaires localisées en province Sud. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle de la nouvelle filière de déchets des MNU réglementée par le code de l’environnement de la province Sud depuis juillet 2021.


Françoise Suve, élue et membre de la commission de l’Environnement s’est rendue ce matin à la pharmacie de Rivière Salé où le dispositif est déjà opérationnel : « C’est important de ramener ses médicaments périmés et surtout qui ne sont pas utilisés, tout simplement parce qu’ils sont toxiques et dangereux, a-t-elle souligné. Aujourd’hui, on les jette à la poubelle, dans les mangroves, les milieux naturels et ça va évidemment polluer les nappes phréatiques. Il faut les ramener parce que c’est un geste à la fois pour la santé des Calédoniens, mais aussi pour la protection de l’environnement. Et je pense que dans un beau pays comme le nôtre, on ne peut pas se permettre de bafouer ça. »

Si l’initiative émane de la Province, elle est menée concrètement par l’éco-organisme ECOPHARM qui regroupe les importateurs de médicaments en Nouvelle-Calédonie. Son président Christophe Delest qui est aussi président du syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie explique : « La province Sud a rencontré la filière pharmaceutique début 2021 pour activer ce qui se fait déjà en métropole et étendre la responsabilité élargie des producteurs en Nouvelle-Calédonie, afin de récolter les médicaments parce que rien n’était fait au niveau de la filière. »

Concernant le traitement de ces médicaments, il précise : « On va s’occuper de les récupérer et ensuite de leur destruction. Pour cela, il existe deux possibilités :  la première est d’exporter dans un premier temps ces déchets en Nouvelle-Zélande où ils seront détruits. La deuxième possibilité, consiste à traiter en local grâce au projet d’incinérateur qui devra voir le jour. »

Les médicaments non-utilisés sont des médicaments à usage humain ou vétérinaire non utilisés après les dispensations qu’ils soient périmés ou non.

Les médicaments doivent être déposés sans leurs boîtes d’emballage.

➔ Sont concernés : sirops, solutions, suppositoires, ovules comprimés, gélules, poudres, pommades, crèmes, gels, aérosols, sprays.
➔ Ne sont pas concernés : seringues, aiguilles, pansements, compresses, lunettes, prothèses, radiographies, thermomètres, appareil médicaux.
Où les déposer : dans toutes les pharmacies et cliniques vétérinaires en province Sud

Lien page gestion de déchets dangereux en province Sud : https://www.province-sud.nc/gestion-dechets