La Province partenaire de l’opération lâchers de moustiques porteurs de Wolbachia à Dumbéa

La campagne de lutte contre les épidémies de dengue, de zika et de chikungunya sur le territoire se poursuit avec l’aide de la province Sud. Mardi 8 février, à Dumbéa, Muriel Malfar-Pauga, élue de l’assemblée provinciale, membre de la commission de la santé et de l’action sociale, a participé à l’opération de lâchers de moustiques porteurs de Wolbachia, sur le parcours Serge Agathe-Nerine, à proximité de la piscine de Koutio.


L’événement organisé par la mairie de Dumbéa s’inscrit dans le cadre du World Mosquito Program auquel la province Sud est partenaire, aux côtés de l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie (IPNC), le gouvernement, la commune de Nouméa et l’Université de Monash en Australie.

Le principe du dispositif World Mosquito Program : introduire une bactérie naturelle nommée Wolbachia dans les moustiques Aedes aegypti permettant de réduire leur capacité à transmettre à l’homme les virus cités. L’objectif est d’élever en masse des moustiques porteurs de cette bactérie et de les lâcher dans la nature. Ce programme assure également le suivi de l’évolution de la population de moustiques porteurs de Wolbachia dans l’environnement et la surveillance des cas de dengue au sein de la population locale.

En 2020, la province Sud lui a accordé un soutien financier de 10 millions de francs. Ce qui a permis : le recrutement de deux personnes à temps plein au laboratoire pour l’élevage des moustiques, l’achat d’une partie du consommable nécessaire à l’élevage des moustiques en laboratoire, le financement de deux dispositifs de fabrication de capsules, le lot de capsules vides, ainsi que divers achats de matériels. A cela s’ajoute, le recrutement de trois agents supplémentaires dont l’un charger d’effectuer des contrôles qualité.

La dengue qui touchait chaque année les Calédoniens est en recul, grâce à cette technologie innovante initiée par le World Mosquito Program.

Sur Nouméa : l’installation des moustiques porteurs de Wolbachia est achevée

Au total, 170 pièges à moustiques ont été répartis sur l’ensemble de la commune de Nouméa. Ainsi, l’installation des moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia réalisée de décembre 2020 à mai 2021, est à présent achevée. La phase de surveillance du maintien de Wolbachia dans la population de moustiques sur Nouméa s’est ensuite poursuivie de juin à novembre 2021.

Malgré un budget contraint, la province Sud a octroyé l’année dernière au World Mosquito Program, une subvention d’un million de francs. Montant qu’elle a décidé d’octroyer à nouveau en 2022

Dans l’ensemble, les résultats de ce programme sont encourageants et l’IPNC étend son action sur l’agglomération. En ce début d’année, après le Mont-Dore et Dumbéa, ça sera bientôt au tour de Païta de recevoir son lâcher de moustiques porteurs de Wolbachia.