Exposition & animations pédagogiques sur le rôle essentiel des zones humides

44 000 ha du Grand Sud sont considérés comme zones humides d’importance internationale.  À l’occasion de la journée mondiale des zones humides le 2 février, la province Sud propose deux temps forts pour sensibiliser les Calédoniens aux forts enjeux de ces milieux méconnus.


Cette année, la Journée mondiale des zones humides, le 2 février, aura pour thème « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature ». Ces espaces d’eau douce ou salée, intérieurs ou côtiers, artificiels ou naturels, jouent en effet un rôle essentiel en tant que réserve de biodiversité (notamment endémique), d’eau et de nourriture, de protection contre les catastrophes naturelles mais aussi, indirectement, en tant que lieu porteur d’emplois, de services ou d’activités.

À l’occasion de cette journée, et pour valoriser les lacs du Grand Sud, inscrits depuis 2014 à la convention internationale Ramsar, en tant que zones humides d’importance internationale, la province Sud organise :

  • Une exposition photographique et poétique sur les grilles de l’Hôtel de la province, du 2 février au 2 mars 2022. Elle revient en images et en haïkus (court poème japonais) sur ces fragiles écosystèmes calédoniens et les services essentiels qu’ils apportent.
  • Des animations pédagogiques tous publics au parc Zoologique et Forestier, le mercredi 2 février, de 10 h 15 à 17 h en extérieur et dans le respect des mesures sanitaires (sans réservation). Le Centre d’initiation à l’environnement et l’association Mocamana proposeront des ateliers sur la richesse de ces milieux, l’importance et l’état de leur biodiversité, les menaces qui pèsent ainsi que les actions menées pour préserver les nombreuses espèces qui y vivent.