L’accompagnement pour les demandes de bourses scolaires en ligne se poursuit !

Depuis l’année dernière, les demandes de bourses scolaires s’effectuent uniquement en ligne via le site de la province Sud. Pour la collectivité, cette nouveauté s’inscrit dans une volonté de s’engager, vers la simplification et la dématérialisation des services administratifs annoncée par Sonia Backes, sa présidente. Un virage numérique qui peut être difficile pour certaines familles qui n’ont pas accès à internet et ne disposent pas d’équipements informatiques. Pour pallier la fracture numérique, un service d’accompagnement a été mis en place tant en brousse que sur l’agglomération. Ce service demeure actif à l’Hôtel de la province Sud où actuellement un espace est dédié à cette démarche administrative qui facilitera ensuite les demandes de renouvellement.


Pas de vacances pour le service des bourses scolaires de la province Sud qui ne chôme pas car les deux confinements successifs ont ralenti la cadence des inscriptions aux bourses. Ainsi, plus de temps a été donné aux familles pour réaliser leurs démarches.

La nouveauté depuis 2021, c’est la dématérialisation de cette procédure administrative et ce, afin de « tendre vers le zéro papier ».

Dès le lancement de la campagne de bourses scolaires fin mai 2021, la direction provinciale de l’éducation et de la réussite (DERES) a mis en place un accompagnement explique Candice Eschenbrenner, la responsable du bureau des bourses scolaires : « Nous avons organisé l’année dernière, des permanences à Nouméa au centre administratif et dans nos antennes de Dumbéa, Païta, Boulari, La Foa, Bourail, Yaté et l’Île des Pins. En parallèle, nous avons établi une convention avec une centrale d’appels pour répondre aux questions les plus fréquentes et prendre les rendez-vous avec les familles. »

Réduire la fracture numérique

Avec la dématérialisation, l’accompagnement était une étape incontournable : « Tout le monde ne possède pas d’ordinateur ou n’a pas la connexion à internet à la maison. Et puis, il y a également beaucoup de personnes qui ont des difficultés avec l’outil informatique. Pour nous, c’était une évidence d’accompagner notre public dans cette nouvelle procédure. Le but est de montrer pour qu’ils sachent faire l’année prochaine. » a souligné Marie-Jo Barbier la présidente de la commission de l’enseignement.

Cet accompagnement numérique est en cours de généralisation : « Au sein de la province Sud, nous avons ouvert la voie des démarches en ligne, mais d’autres services suivront comme par exemple ceux du logement et de la DPASS. L’accompagnement numérique est un nouveau métier qui a de l’avenir. »

Un accompagnement numérique pour les familles, proposé à l’Hôtel de Province

Actuellement, un accueil est toujours proposé dans le hall de l’Hôtel de la province Sud pour aider les parents. « Nous avons mis à disposition trois accompagnateurs numériques sur place auxquels s’ajoutent des agents permanents basés à la DERES qui réceptionnent les pièces complémentaires et traitent les dossiers. » L’accompagnement numérique se poursuivra jusqu’au 31 mars à l’Hôtel de la province Sud.

Mais bien qu’il n’y ait plus de « date de fin de campagne » Candice Eschenbrenner précise : « Pour bénéficier de toutes les aides dont l’allocation de rentrée scolaire, les familles disposent d’un laps de temps compris entre fin mai jusqu’au 31 octobre pour faire leur demande ou renouvellement de bourses pour l’année suivante. Au-delà, la demande sera étudiée pour les trimestres suivants. Nous avons fait du phoning, envoyé des mails, des sms et courriers à toutes les familles déjà bénéficiaires de la bourse et fait plusieurs relances. Nous avons également renouvelé systématiquement la bourse pour ceux qui avait toujours la carte A de l’aide médicale. Nous espérons encore faire le maximum d’ici la rentrée, pour que les enfants puissent être scolarisés dans de bonnes conditions et à ce stade, nous ne constatons pas plus de retard que l’an passé quand la procédure n’était pas dématérialisée. »