Les subventions de la semaine

Le Bureau de l’assemblée de la province Sud s’est réuni le mardi 18 janvier. Lors de cette première réunion, l’exécutif provincial a accordé des subventions en faveur notamment du social, de l’emploi et de l’agriculture (photos d’archives).


Social

  • L’association la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris reçoit une subvention de fonctionnement complémentaire de 56 250 000 F. Cette aide vise à soutenir l’association, qui a dû renforcer l’accompagnement social qu’elle propose aux étudiants Calédoniens et à tous ressortissants calédoniens présents en métropole, en raison de la situation sanitaire. De plus, afin d’assurer un meilleur contrôle de son action, la structure associative va laisser la place à un groupement d’intérêt public.

Emploi

  • Le Bureau a approuvé l’organisation et le financement de formations professionnelles non diplômantes dans le cadre du projet Lucy, pour un montant de 2,8 millions F ; cela fait l’objet d’une convention avec la société Prony ressources Nouvelle-Calédonie (PRNC). Pour rappel, le projet Lucy, qui consiste en la construction et l’exploitation d’une unité d’assèchement des rejets de production de PRNC, entraînera la création de nombreux emplois (1000 en phase de construction puis 260 en production). Afin de proposer des profils locaux, la Province souhaite faire monter en compétence jusqu’à 150 demandeurs d’emploi. Ce dispositif permettra aux stagiaires d’être formés par PRNC, tout en étant rémunérés et avec une promesse d’embauche de 6 mois à l’issue de la formation. PRNC bénéficiera en contrepartie d’une exonération de charges CAFAT et d’une indemnité (25 % du SMG).

Environnement

  • Le parc provincial des Grandes Fougères étant désormais géré exclusivement par la province Sud, les nouveaux droits d’entrée et conditions d’accès (horaires, tarifs…) ont été fixés et seront effectifs à partir du 14 février 2022. La grille tarifaire reprend globalement, en dehors de quelques ajustements à la marge, la grille précédemment en vigueur.

Agriculture

  • Le Bureau a approuvé le dispositif 2022 d’aide à l’achat d’engrais et d’amendements, pour un montant de 100 millions F ; il fait l’objet d’une convention avec la Chambre d’agriculture et de la pêche (CAP-NC). Cette intervention en faveur des agriculteurs et du rendement de la production locale, permet la prise en charge à hauteur de 24 % du prix de vente des engrais et amendements subventionnés et valorise les produits importés biologiques ainsi que la production locale d’amendements organiques, par un bonus environnemental respectivement de 6 et 10 %. Ce soutien doit permettre de mieux répondre aux attentes des consommateurs.

Jeunesse

  • L’association du personnel du CHT de Nouméa reçoit une subvention exceptionnelle de 1 121 500 F, pour la participation aux frais de garde des enfants du personnel, en raison de la crise sanitaire. Lors du dernier confinement, deux centres de loisirs (pour 115 enfants en maternelle et 410 en primaire) avaient été mis en place pour accueillir les enfants des soignants. Cette aide s’inscrit dans la politique provinciale en faveur de la jeunesse, avec l’objectif de soutenir l’ouverture de centres de loisirs en province Sud et d’aider les familles du personnel qualifié de prioritaire.