Remise « clés en main » d’une villa aidée dans le cadre du programme provincial pour l’accession à la propriété

Ce matin, au Mont-Dore, Muriel Malfar-Pauga, élue et présidente de la commission Logement à la province Sud et de la SEM Agglo, a remis les clés d’un pavillon neuf à Chloé Saminadin. « Un très beau cadeau de Noël » pour la jeune femme, qui a bénéficié de subventions et d’un accompagnement tout au long de la construction, dans le cadre du programme « Logement aidé en province Sud » (LAPS), visant à donner un véritable coup de pouce aux jeunes qui souhaitent devenir propriétaires.


C’est tout sourire que Chloé Saminadin, l’heureuse propriétaire, accueille les équipes de la Province, de la SEM Agglo et de la mairie du Mont-Dore dans sa nouvelle villa. « Après la donation de cette parcelle par ma famille, j’ai consulté des constructeurs mais malheureusement rien ne rentrait dans mon budget. C’est alors que la Maison de l’habitat de la Province m’a orientée vers la SEM Agglo pour bénéficier du programme LAPS. J’ai rencontré l’équipe et nous avons pu monter un projet abordable. La banque a dit oui immédiatement, tout s’est lancé très vite. Me voilà 1 an plus tard, à la remise des clés », glisse-t-elle, ravie.

Cette belle histoire, c’est celle du LAPS, le « Logement aidé en province Sud », un programme provincial, délégué à la SEM Agglo et incluant 75 % de subventions de l’État dans le cadre du contrat de développement. Il vise à « aider les jeunes à prendre leur indépendance et à leur offrir une belle opportunité pour l’avenir », a rappelé Muriel Malfar-Pauga, au moment de remettre les clés de la villa.

Neuf, moderne, bien équipé et adaptable, le F3+ (convertible en F4) de Chloé Saminadin a été construit sous la coordination de la SEM Agglo, aussi bien pour le montage du dossier que pour les travaux, et grâce aux subventions de l’État (75 %) et de la Province (25 %) à hauteur de 2 millions de francs, du Fonds social de l’habitat et de la commune. Une chance dont la conseillère clientèle de 28 ans a pleinement conscience : « Ce programme est vraiment fait pour les jeunes : il nous permet de nous lancer et d’accéder à l’autonomie. »

 

L’objectif 2022 annoncé par Muriel Malfar-Pauga : doubler ou tripler le nombre de logements aidés dans le cadre de ce programme.

 

Enfant du Mont-Dore, Chloé Saminadin est heureuse de retrouver sa ville et de s’installer près de sa famille grâce à cette belle opportunité que lui offrent la province Sud et ses partenaires.