100% JDD : La jeunesse fourmille d’idées pour l’environnement, la province Sud l’encourage !

18 établissements scolaires, du primaire au lycée, ont participé au 6e Forum 100 % Jeunesse et Développement Durable de la province Sud. L’objectif : échanger, mener une réflexion commune et imaginer des projets en lien avec le bien-être et le développement durable. Les 5 établissements gagnants ont reçu hier après-midi leur trophée des mains de Gil Brial, le 2e vice-président, et des élus de la province Sud.


« On parle beaucoup des jeunes quand il s’agit de problèmes de violence, ce qui ne représente finalement qu’un petit échantillon de la jeunesse calédonienne. Or, il est important de valoriser ceux qui veulent s’investir et de leur proposer des dispositifs pour développer leur esprit citoyen, leur conscience environnementale, apprendre à travailler ensemble et échanger », a souligné Gil Brial, en introduction de la cérémonie de remise des prix du 6e Forum 100 % Jeunesse et Développement Durable. « Dans la stratégie provinciale en matière de jeunesse pour les 5 prochaines années, nous avons l’objectif d’inciter et de valoriser l’engagement citoyen de nos jeunes » a-t-il ajouté, après avoir remercié les élèves, les enseignants, les chefs d’établissement, le vice-rectorat, la direction diocésaine de l’école catholique, les équipes provinciales et les partenaires associatifs qui se sont investis dans cette 6e édition.

Gil Brial s’est adressé aux jeunes : « Merci de votre engagement. Continuez à vous investir, que ce soit dans le monde associatif, politique ou économique. La Nouvelle-Calédonie, pour avancer, a besoin de l’implication de sa population.

Engagement & épanouissement

Les 55 élèves participants, issus de classe de CM1, CM2, 6e, 3e et 2nde, se sont retrouvés à Poé en juin dernier pour cinq jours d’ateliers, animés des associations et des experts des questions environnementales. L’occasion pour les jeunes de s’approprier le concept de développement durable à travers des moments ludiques et d’engager une réflexion citoyenne. Mais la démarche se veut aussi favorable à leur épanouissement personnel car elle vise à développer le respect, l’estime de soi et la cohésion, voire à créer de futures vocations professionnelles ou associatives. Une semaine d’immersion, avec pour finalité l’émergence de véritables projets éco-citoyens, facilement réalisables à l’échelle des établissements.

Une édition 100 % numérique

Accompagnés par les partenaires de l’opération pour la préparation et la mise en forme de leur projet jusqu’à sa livraison au comité de pilotage, les établissements ont dû cette année, covid-19 oblige, proposer des contenus totalement dématérialisés et interactifs : vidéos, diaporamas, textes… Des supports qui mettent l’accent sur les avancées des projets développés par les élèves depuis deux ans. Ce format a permis au comité de pilotage de les rendre consultables en ligne. Les établissements participants ont ainsi pu attribuer des étoiles « coup de cœur » à leurs travaux favoris. Le jury, composé du comité de pilotage et d’élus de la province Sud a ensuite évalué les différents projets et déterminé les 5 lauréats de cette 6e édition :

  • 1er prix : Collège Champagnat à Nouméa pour le projet de pharmacie naturelle

Gil Brial a remis le 1er prix au collège Champagnat, qui tient là sa 2e victoire consécutive. Si les élèves sont « heureux et fiers », Mme Verdez, enseignante, a tenu à souligner la qualité des échanges ainsi que les enseignements mutuels que ce projet de sentier de plantes médicinales a générés entre les élèves et l’équipe pédagogique.

  • 2e prix : Collège de Boulari pour le projet “Notre avenir en 2050”

Myriam Aubry, représentant le Vice-rectorat, a remis le 2e prix au Collège de Boulari.

3e prix : École catholique de Dumbéa sur mer pour la fête de l’éco-quartier

Les benjamins des lauréats, de l’école catholique de Dumbéa sur mer, ont reçu leur prix des mains de Christiane Saridjan-Verger, élue provinciale et membre des commissions de l’enseignement et de l’environnement.

  • 4e prix : Lycée Lapérouse à Nouméa pour le projet de réaménagement de la cour et du toit du lycée en photovoltaïque

Marie-Jo Barbier, élue provinciale et présidente de la commission de l’enseignement a remis leur trophée aux lycéens de Lapérouse. « Une expérience humaine et des échanges très enrichissants », ont-ils tenus à commenter.

  • 5e prix : Lycée St Pierre Chanel au Mont-Dore pour le projet de rénovation des sanitaires et la conception de produits d’hygiène naturels.

Pour son projet, organisé en deux temps et qui prévoit encore de nouveaux développements pour l’année prochaine, Jean-Gabriel Favreau, élu provincial et président de la commission de la jeunesse, des sports et des loisirs, remet son trophée au Lycée St Pierre Chanel.

Les inscriptions sont ouvertes pour l’an prochain !