« Appréhender la réalité des besoins du quartier prioritaire de Dumbéa sur mer »

Après s’être rendu aux Tours de Magenta le 30 octobre dernier, Philippe Blaise, le premier vice-président de la province Sud, a tenu à poursuivre ses rencontres au plus près des habitants des quartiers sensibles qui participent au projet provincial « HABILE », un plan d’action qui vise à reconquérir les quartiers prioritaires pour un habitat tranquille :  « Aujourd’hui, nous visitons le quartier prioritaire de Dumbéa sur mer pour appréhender la réalité des besoins des habitants, et pour voir, de nos propres yeux, ce qui doit être réalisé afin de faire vivre ce projet commun qui nous réunit autour du bien-être et de la sécurité des résidents » a-t-il lancé.

Accompagné des élus provinciaux, Muriel Malfar-Pauga, présidente de la commission de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire et de la Sem Agglo, et de Petelo Sao, président de la commission de la culture et de la SIC, Philippe Blaise a donc visité les résidences Arawa, Macaranga et Cyathéas, ainsi que le local mis à disposition de la Croix Rouge médiation sociale et l’UPASS de Dumbéa qui ouvre le premier internat pour la réussite en 2022.

En présence du maire de Dumbéa, des associations du quartier, des trois bailleurs sociaux (Sem Agglo, FSH, SIC), de la SECAL, et des directions provinciales que sont celles du logement (DL) et de l’action sanitaire et sociale (DPASS), cette visite a ainsi marqué la volonté affichée de « faire vivre ce projet commun en faveur de l’humain, en faveur du vivre-ensemble » a assuré Philippe Blaise.

Avec le soutien de l’Etat à hauteur de 75% et de la province Sud à 25%, une enveloppe de 200 millions de francs a été débloquée pour aider les projets qui visent à sécuriser et développer le tissu économique et social du quartier afin d’apporter « la tranquillité que chacun attend ici, à Dumbéa sur mer » a conclu Philippe Blaise.