Les écoliers se ressourcent au Parc Zoologique et Forestier

Dans le cadre de la rentrée adaptée, la province Sud a à cœur de mettre à disposition des centres de loisirs ses infrastructures favorables à la sécurité et à l’épanouissement des enfants dans l’attente de retourner en classe par ½ groupes. Après le Centre des activités nautiques (CAN) et le Château Hagen, place au Parc Zoologique et Forestier où les équipes D’Ailleurs On Vient d’Ici (DAOVI) ont pu accueillir jusqu’à 40 enfants pour se ressourcer dans ce sanctuaire de la biodiversité.


Au Parc Zoologique et Forestier, les équipes de DAOVI s’engagent au quotidien pour varier les activités autour de la nature, du bien-être et de l’épanouissement des petits aventuriers qui, le temps d’une journée, peuvent retrouver un brin de liberté grâce notamment au travail collaboratif étroit avec les agents du Parc provincial, comme Alice Thomas, la directrice du centre l’explique : « Une journée au Parc forestier, c’est plusieurs ateliers au choix autour de la nature. Ce sont des balades, des cabanes, des grands jeux, des activités manuelles guidées ou libres. Les enfants peuvent également proposer leurs idées ou bien choisir les jeux qu’ils préfèrent. » Lors de chaque activité, les animateurs de DAOVI s’assurent de respecter les protocoles sanitaires. Partage des enfants en groupe de 10 avec les mêmes accompagnateurs, lavages des mains fréquents, port du masque obligatoire sauf lors des activités sportives et le temps du repas… tout est fait pour respecter les restrictions sanitaires et éviter les croisements.

Reconnaissante, Alice Thomas n’a pas manqué de remercier la province Sud d’avoir mis à disposition le Parc provincial et ses « grands espaces » qui apportent une véritable sérénité auprès des équipes et des enfants : « Les enfants sont heureux de profiter des activités en plein air. C’est très rassurant de pouvoir passer nos journées à l’air libre car cela nous protège et nous allège, en ce sens que le respect des protocoles sanitaires est plus facile et le risque de contamination moindre. » La directrice a ajouté que « l’équipe pédagogique et les enfants adorent le Parc forestier. C’est évidement toujours plus cool de travailler dans la nature plutôt que dans une école. »

À travers la mise à disposition de ses agents et de ses infrastructures, la province Sud continue de soutenir les centres de loisirs et salue le travail remarquable des équipes qui se démènent chaque jour pour permettre à nos petits de recharger les batteries avant de retourner en classe.