Le point sur les aides aux entreprises impactées par les effets du confinement

La province Sud prolonge jusqu’au 31 décembre 2021, le Plan d’urgence de soutien aux entreprises durablement affectées par l’arrêt de la desserte internationale. Il s’agit de la deuxième prolongation pour ce dispositif d’aide en raison de la situation sanitaire. En parallèle, depuis le confinement de septembre, la réactivation du plan de soutien Covid-19 a déjà permis à un grand nombre de petites entreprises et de patentés de garder la tête hors de l’eau.


La suspension des vols internationaux jusqu’au 31 décembre à minuit annoncée par le gouvernement le 11 août dernier, a décidé la province Sud à caler sur cette même date la prolongation de son Plan d’urgence de soutien aux entreprises durablement affectées par l’arrêt de la desserte internationale.

Le soutien aux entreprises affectées par l’arrêt de la desserte internationale

Dès la fin du premier confinement, la province Sud avait mis en place des aides qui s’inscrivent en complément des mesures de soutien proposées par le gouvernement et l’État. L’objectif est de permettre aux entreprises du secteur touristique de compenser une partie des pertes d’activités durant la période de confinement avec ce que cela représente comme blocage de leur activité. Ce plan concerne les activités d’hébergement, de transport, de la vente et l’organisation de voyage, de l’animation à caractère touristique et événementiel. Il est basé sur l’aide à la trésorerie, d’un montant maximal d’un million cinq cent mille francs. Pour être éligibles, les structures concernées doivent démontrer une perte de chiffres d’affaires mensuelle supérieure à 90 % par rapport à la même période avant les confinements.

> Demander l’aide : COVID-19 – Plan d’urgence de soutien aux entreprises de la province Sud durablement affectées par l’arrêt de la desserte internationale

Entre juin 2020 et juillet 2021, sur 940 dossiers déposés pour l’aide aux entreprises affectées par l’arrêt de la desserte internationale, 469 ont reçu un avis favorable pour un montant total de 177 700 000 F.

Les aides pour les autres entreprises impactées

En parallèle, la Province a également réactivé son plan d’urgence de soutien aux entreprises impactées par les effets de la Covid-19. Ce soutien financier est basé sur l’aide à la trésorerie plafonnée à 1,5 million de francs par entreprise ou patenté. Pour être éligible à l’aide, il faut non seulement avoir son siège social et son activité principale en province Sud, avoir un effectif total inférieur ou égal à 10 (dirigeant compris), mais aussi présenter une perte du chiffre d’affaires d’au moins 30 %.

L’aide est déterminée selon le nombre d’effectifs. « Pour une entreprise unipersonnelle, l’aide octroyée pour un mois de confinement est de 120 000 F, pour deux personnes 200 000 F et pour trois personnes 280 000 F », précise Raphaël Larvor, le directeur du Développement Économique et du Tourisme.

Entre 4 et 10 personnes, le montant de l’aide octroyée est calculé par rapport aux charges d’exploitation mensuelles de l’entreprise (eau, électricité, crédit-bail immobilier, location immobilière, primes d’assurance, télécommunication).

Cette aide n’est pas cumulable avec celle proposée dans le plan d’urgence spécifique qui s’applique aux entreprises affectées par la desserte internationale.

> Demander l’aide : Aide aux petites entreprises impactées en septembre 2021 par la Covid-19

Entre septembre et le 18 octobre 2021, sur 3 440 demandes ont été déposées par les petites entreprises et patentés, pour les pertes du mois de septembre. À cette date, 1 819 ont déjà reçu un avis favorable pour un montant total de 301 120 000 F.