Les subventions de la semaine

Le Bureau de l’assemblée de la province Sud s’est réuni ce 19 octobre 2021 pour acter plusieurs projets de délibérations dans divers secteurs, parmi lesquels :

Gestion de la crise sanitaire

 

➢ Le transfert d’autorisation d’engagement pour un montant de 111 000 000 au budget de la province Sud pour l’exercice 2021. La gestion de la crise sanitaire Covid-19 a amené la province Sud à conclure des contrats avec des prestataires de professions libérales afin de renforcer les équipes provinciales sur les différents centres de vaccination, vaccinodromes et centres médico-sociaux provinciaux. Le plafond de l’autorisation du programme « Vacations Santé publique » permettant l’engagement juridique de ces contrats étant atteint, la collectivité augmente son plafond par le biais d’un transfert de 111 000 000 F depuis l’autorisation du programme « Produits pharmaceutiques ».


Éd
ucation

 

➢ Un soutien financier à l’association SYMBIOSE de 3 500 000 F pour l’organisation du concours des jeunes scientifiques et de la Fête de la science, l’animation et le fonctionnement des vaisseaux, ainsi que l’accompagnement des dispositifs éducatifs provinciaux : Forum Jeunesse et Développement Durable et Aires Éducatives Environnementales. Cette association accompagne la province Sud depuis 2011 dans sa politique d’éducation à l’environnement et à la culture scientifique.

➢ L’attribution d’une subvention à l’Office Centrale de la Coopération à l’École (OCCE) de 3 651 020 F pour 13 écoles de la province Sud dans le cadre de projets de classes transplantées du passeport découverte. Ces projets éducatifs offrent aux élèves l’opportunité de réaliser des activités sportives et de découvertes.


Sports, arts et culture

 

➢ Une participation complémentaire au fonctionnement de l’association Groupement d’Employeurs Sports et Loisirs Sud (GESLS) de 1 500 000 F. La mission du GESLS est de mettre à disposition ses membres composés d’éducateur sportifs au service des collectivités dans le cadre de plans territoriaux et provinciaux de la délinquance, de favoriser le déploiement de ses professionnels sur les communes et tribus volontaires de la province Sud.

➢ Une participation complémentaire au fonctionnement et à l’encouragement du Comité de Rugby de la province Sud de 825 000 F. Les principaux axes de la politique sportive de l’association sont orientés vers les jeunes et le sport santé, ainsi que le développement de la pratique sur les communes de l’intérieur de la province Sud.

➢ Une participation au fonctionnement et à l’encouragement du Comité provincial Sud de Sport Adapté et Handisport (CPSSAH) de 670 000 F. Le comité prévoit d’organiser un grand prix multisports autour de la santé et du handicap, la pratique régulière du sport chez les jeunes porteurs de handicap au travers une école de sport, ainsi que l’organisation de manifestations sportives et de formations sur le handicap.

➢ L’attribution d’une subvention de soutien de 16 sportifs de haut niveau et espoirs de la province Sud figurant sur les listes du Ministère des Sports de 1 355 000 F. Ces sportifs représentent les disciplines du handball, du handisport et sport adapté, du judo, de la natation, du rugby. Onze d’entre eux sont classés en catégorie « espoir », quatre en « collectif nationale et un en « senior ».

Une aide financière à l’association Pôle d’Export de la Musique et des Arts de Nouvelle-Calédonie (POEMART) de 637 500 F. Créée en 2008, à l’origine l’association œuvre pour le sport du secteur musical uniquement. Depuis 2021, elle étend ses missions à toutes les disciplines artistiques, telles que la musique, la danse, le théâtre et les arts visuels. Cette année, POEMART poursuit son volet sur la formation qui sera essentiellement orientée sur l’aide à la professionnalisation des artistes locaux.

 

Logement

 

➢ Une participation à la réalisation de 23 logements locatifs aidés et de transition à la Société d’Économie Mixte de l’Agglomération (SEM AGGLO) de 64 000 000 F. Il s’agit de l’opération « Emérillon » dans la commune de Dumbéa qui se décompose en 16 logements locatifs aidés et 7 logements de transition. Cette opération fait partie du programme du contrat de développement 2017-2022, tranche « habitat social » validé par l’État.

 

(Photos d’archives)