Visite ministérielle au vaccinodrome de Ko We Kara

La première journée de visite de Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, accompagné du Haut-commissaire de la République, Patrice Faure, s’est poursuivie cet après-midi au vaccinodrome de Ko We Kara, où il a été accueilli par Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud et par une délégation d’élus provinciaux, ainsi que le président du gouvernement Louis Mapou et la maire de Nouméa Sonia Lagarde.


Au centre de vaccination, le ministre a rencontré soignants et personnels provinciaux avec lesquels il a échangé sur l’organisation et le travail réalisé à la fois de vaccination et d’information auprès du grand public. À cette occasion Sonia Backes a souligné que : « C’est le plus gros centre de vaccination de la Nouvelle-Calédonie. 37 000 personnes se sont déjà faites vaccinées ici, soit un quart de la population. »

Sébastien Lecornu s’est ensuite rendu au vaccidrive installé sur le parking du centre. Mise en place pour la première fois le 5 octobre, cette opération vaccidrive a rencontré un vif succès auprès des Calédoniens. Devant l’engouement pour le « drive », Sonia Backes avait annoncé que des opérations du même type seront organisées une à deux fois par semaine pour répondre à la demande. « Le drive est une réponse aux attentes différentes des gens qui n’ont pas envie de faire la queue, ou d’être vus et restent dans leur voiture. Et nous avons voulu leur offrir cette possibilité. »

L’engagement salué

Sebastien Lecornu a salué le dynamisme de la province Sud dans l’effort vaccinal : « Je tiens à rendre hommage au travail collégial des uns et des autres sur cette stratégie vaccinale. Les provinces ont joué un rôle tout à fait singulier, impactant et engagé. Je le dis d’autant plus devant Sonia Backes car en janvier-février, elle fut une des premières élues à faire sien ce message et de le déployer sur l’ensemble de la population dont elle à la responsabilité en tant que présidente de la Province. » Le ministre a également félicité l’initiative du drive en se rangeant à l’avis de Sonia Backes : « Le système drive permet d’avoir plus de discrétion et d’éviter une certaine pression sociale, on le voit bien avec les gens de terrain ici. Cette vaccination il faut la poursuivre. Il y a eu 3 000 injections ces dernières 24h. C’est souvent des 2e injections, c’est une bonne nouvelle pour le Pass, car c’est autant de libertés qui se réouvrent. »