Subvention de la semaine

La province soutien l’enseignement, la jeunesse, le développement économique, le tourisme la solidarité et le patrimoine.

Le Bureau de l’assemblée de la province Sud s’est réuni ce mardi 24 août 2021 pour voter plusieurs projets de délibérations répondant ainsi favorablement à l’attribution de subventions. Cette réunion a acté plusieurs projets en faveur notamment de l’enseignement, de la jeunesse, du développement économique, du tourisme, de la solidarité et du patrimoine.

Enseignement, jeunesse

  • La Direction diocésaine de l’enseignement catholique (DDEC) reçoit 140 000 000 F pour la participation aux travaux de mise aux normes et d’équipement de ses établissements au titre de l’année 2021. Cette participation intervient dans le cadre de la convention d’investissement et selon un plan d’investissement prédéfini. Ce dossier a été présenté à l’État dans le cadre du contrat de développement État/province Sud 2017-2022, dans le cadre du « soutien à l’enseignement privé » et a été validé pour la totalité de l’opération.
  • 33 établissements scolaires vont recevoir 10 081 362 F dans le cadre du développement de projets pédagogiques dans les établissements publics et privés de la province Sud pour l’année 2021. Ces projets portent sur des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable tels que les ires éducatives environnementales, le forum jeunesse et développement durable, la lutte contre le gaspillage alimentaire, le compostage et les classes vertes. Pour 2021, la province Sud soutient 25 projets A2E (Aire Éducative Environnementale) et 13 projets EDD (Éducation au Développement Durable/JDD/Gaspillage alimentaire/Compostage) dans 33 établissements scolaires.

 

Développement économique, Tourisme

  • Le Fonds de soutien à la production audiovisuelle bénéficie d’un versement de 49 000 000 F au titre de l’engagement de la collectivité auprès du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. À travers ce fonds, il s’agit de promouvoir le développement d’une industrie cinématographique et audiovisuelle de qualité en Nouvelle-Calédonie ; donner une meilleure lisibilité de la politique du territoire en la matière en regroupant un certain nombre d’aides actuellement reparties dans des institutions différentes ;  mutualiser la réflexion et le soutien que les institutions souhaitent apporter dans le secteur de la production audiovisuelle locale et/ou extérieure venant tourner en Nouvelle-Calédonie ; attirer en Nouvelle-Calédonie des sociétés de productions et des talents extérieurs ; favoriser les retombées économiques en faveur des entreprises, des prestataires et des professionnels locaux ; favoriser la diffusion des films calédoniens ; constituer un patrimoine cinématographique et audiovisuel.
  • La SEM MWE ARA bénéficie du versement de 60 000 000 F en complément à la contribution déjà votée pour la réalisation de ses missions confiées par la province Sud en vue d’assurer l’organisation du fonctionnement, l’aménagement touristique et le développement économique du domaine provincial de DEVA, commune de Bourail.

 

Protection et solidarité

  • La Société Nationale de sauvetage en mer (SNSM) reçoit 5 000 000 F au titre d’une participation de fonctionnement de l’association qui a pour but de susciter et encourager toutes les actions destinées à la sauvegarde de la vie humaine en mer. Cette subvention permettra de couvrir les frais de mise en œuvre et d’entretien des moyens affectés aux stations de Nouméa, Thio et Boulouparis, qui opèrent plus de 80 % des interventions.
  • L’association Société de Saint Vincent de Paul, bénéficie d’une aide financière de 3 000 000 F pour l’embauche en CDI d’un salarié qui occupait jusqu’alors un poste de caissière en contrat PPIC, ce, en raison du développement des activités de l’association auprès des plus démunis.
  • L’association naître en Nouvelle-Calédonie reçoit 800 000 F afin de poursuivre ses actions en 2021 et qui consiste notamment d’assurer aux mères et aux nouveaux nés un niveau de sécurité optimal pour les transferts (in-utéro et néonatal) et donner un accès à des soins appropriés en fonction du contexte obstétrico-pédiatrique et socio-familial, d’accueillir gratuitement des parturientes en fin de grossesse ou en grossesse pathologique pour assurer aux femmes enceintes habitant à plus d’une heure de Nouméa, un rapprochement des plateaux techniques pour sécuriser médicalement leur accouchement ; d’accueillir des résidentes de Nouméa et du grand Nouméa dont le domicile est précaire pour leur permettre de poursuivre leur grossesse dans de bonnes conditions de sécurité́ médicale…

 

Patrimoine et culture

  • Les partenaires du mois du patrimoine reçoivent une subvention de 3 440 000 F. Cette année, ils sont une trentaine (Témoignage d’un passé, Jeep Army, P’Art’Ages, Traversées, Il était une fois un jardin, Associations des Indonésiens de NC, les Descendants d’Algériens Maghrébins, Musée de la mine de Thio, etc.) soutenus par la Province dans le cadre de leurs animations pour la 28e édition du Mois du Patrimoine qui se déroule jusqu’au 19 septembre 2021. Cet évènement incontournable du paysage culturel permet aux associations, aux institutions, aux établissements publics et aux entreprises privées de se retrouver dans une seule et même manifestation afin de « valoriser les patrimoines du territoire ». Cet évènement s’inscrit dans les objectifs stratégiques de la direction de la culture, de la jeunesse et des sports de la province Sud tels que sauvegarder la mémoire et valoriser les patrimoines par des programmes de médiation et d’animation.
  • L’association Mauli Fakatahi reçoit de la province Sud 200 000 F au titre d’une participation aux dépenses générées par le jubilé du réseau des chorales wallisiennes et futuniennes qui s’est tenu le samedi 24 juillet 2021 à la paroisse de Montravel.