La province Sud soutient ses champions

Ce mardi matin, Thomas Goyard, le vice-champion olympique de planche à voile RS:X, nous a fait revivre son incroyable parcours aux JO de Tokyo, lors d’une conférence de presse au Centre International Sport et Expertise (CISE), à Koutio. L’occasion pour Gil Brial, le deuxième vice-président de la province Sud et l’élu provincial, Jean Gabriel Favreau, président de la commission de la jeunesse, des sports et des loisirs, de féliciter le médaillé d’argent.


Après avoir salué lundi dernier la performance de Maxime Grousset aux 100 mètres nage libre, les calédoniens ont la satisfaction supplémentaire de voir revenir Thomas Goyard, sa médaille d’argent autour du cou ! À 29 ans, le Calédonien « ne réalise toujours pas » qu’il est vice-champion olympique, marquant ainsi l’histoire du monde de la voile en Calédonie.

Au nom de la province Sud, Gil Brial a tenu à « apporter le soutien et toute la reconnaissance à Thomas pour cette belle médaille d’argent et pour les sensations qu’il a pu donner aux Calédoniens qui ont vibré en suivant son parcours ». Au-delà de « promouvoir le sport bien-être », le deuxième vice-président a rappelé la volonté de la Province de « soutenir les sportifs de haut-niveau dans leurs préparations et de les récompenser d’avoir porté haut les couleurs de la France et de la Nouvelle-Calédonie. »

Ancien champion de France de planche à voile et aujourd’hui président de la commission de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs à la province Sud, Jean-Gabriel Favreau s’est pour sa part réjoui du parcours olympique de Thomas avant d’ajouter que « cette médaille d’argent est aussi un bel hommage rendu à Charles Cali qui était « l’homme de la planche à voile », à l’origine des premières Nouméa Cup, ou encore du championnat du monde de voile en Nouvelle-Calédonie…Il ne faut pas oublier que Charles Cali était aussi l’entraineur de Michel Quintin qui est devenu champion du monde par deux fois en 80 et 90. » a-t-il souligné.

L’élu a enfin évoqué l’ère prometteuse des « Frères Goyard », puisque Nicolas, le petit frère de Thomas, vient d’être sacré champion du monde d’IQfoil ! « Comme pour la natation, la voile est une discipline pourvoyeuse de champions en Nouvelle-Calédonie » a assuré Christophe Dabin, le président du Comité Territorial Olympique et Sportif de Nouvelle-Calédonie.

La province Sud est fière du parcours de ses champions qui peuvent compter sur le soutien de la collectivité pour les accompagner dans leurs carrières.