Renouer le lien fraternel des jeunes placés en famille d’accueil

Ce mercredi matin, 17 jeunes placés en famille d’accueil ou en aide éducative se sont retrouvés aux Boucles de Tina pour participer à une matinée sportive et conviviale organisée par les équipes de la province Sud. Une opération qui a permis de créer du lien social et de renouer le lien fraternel pour certains de ces jeunes dont la protection, l’éducation et la santé mentale et physique sont des priorités pour la collectivité.


Encadrés par 5 éducateurs de la DPASS (direction de l’action sanitaire et sociale) et 3 accompagnateurs de la DCJS (direction de la culture, de la jeunesse et des sports), ces jeunes ont pu profiter pour la première fois du site provincial et dévaler les pistes cyclables des Boucles en deux groupes : Les enfants âgés de 9 à 11 ans de 8 à 10h et les jeunes de 12 à 16h ans de 10h à 12h.

Soucieux du bien-être de ces jeunes, les agents provinciaux ont eu à cœur de mener cette opération qui offre des « moments de rencontres ludiques aux fratries éclatées, parce que placées en famille d’accueil ou en aide éducative, et de se retrouver dans un cadre amusant et agréable » souligne Alexia Duchesne, cheffe de service adjointe du pôle développement humain à la DCJS.

Pour les accompagner dans leur parcours, les éducateurs et accompagnateurs du dispositif ont d’ores et déjà pensé à l’organisation « d’un stage de danse et de slam au mois d’octobre, pour que ces mêmes jeunes participent ensuite au spectacle « Gestes » de la compagnie Moebius Danse et qui allie ces deux disciplines » explique Alexia.

Face au succès de l’opération et malgré les difficultés rencontrées notamment pour rassembler les fratries séparées, la Province espère pérenniser ce dispositif, fruit d’une collaboration positive et dynamique entre deux directions qui travaillent de concert pour redonner un sourire à ces jeunes.