JO Tokyo 2021 : Tous avec Thomas Goyard !

Une soixantaine de jeunes étaient réunis mercredi après-midi au Centre des activités nautiques de la province Sud pour encourager Thomas Goyard qui défend les couleurs de la France au JO de Tokyo en planche à voile RS:X. Gil Brial, le deuxième vice-président de l’assemblée de la province Sud et Jean-Gabriel Favreau, le président de la commission de la jeunesse, des sports et des loisirs, sont venus partager un moment convivial avec les enfants et soutenir le champion calédonien.


La Calédonie n’est pas peu fière de compter plusieurs athlètes de haut niveau parmi les participants aux Jeux olympiques de Tokyo qui se déroulent en ce moment. Pour Thomas Goyard qui a déjà plusieurs médailles à son palmarès (champion du monde jeune en 2010, champion d’Europe sénior en 2016 et sur le podium des derniers championnats du monde en 2020), c’est une première participation aux JO et aussi une sérieuse chance de décrocher une médaille.

Ce mercredi 28 juillet, une soixantaine de jeunes (de 6 à 17 ans) de l’école du sport et du club de la Société des Régates Calédoniennes étaient réunis au Centre des activités nautiques (CAN) pour l’encourager et suivre ses exploits sportifs. Une rediffusion de ses premières courses était projetée sur grand écran.

« Quand on a la chance d’avoir des jeunes Calédoniens présents aux Jeux olympiques, c’est normal pour les institutions de les supporter. C’est ce que fait la Province à travers le soutien financier mais aussi le jour de l’épreuve comme aujourd’hui », s’est exprimé Gil Brial. C’est d’ailleurs « une belle journée, car nous avons deux bonnes nouvelles : la qualification de Maxime Grousset en natation et Thomas Goyard qui, pour l’instant est 3e au classement général », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans l’après-midi, les jeunes avaient participé à leur première régate de planche à voile RS:X, la discipline de Thomas Goyard. Aux côtés de Gil Brial, Jean-Gabriel Favreau a tenu à leur remettre les trophées. L’occasion pour l’ancien champion de France de funboard de délivrer un message : « Si vous avez des rêves. Vous pouvez devenir champions du monde de planche à voile ou de la discipline que vous voulez, il faut juste y croire. Thomas y a cru, c’est pour ça qu’il est aux JO ! »

Une médaille en ligne de mir

Emmanuel Goyard, le papa de Thomas se souvient : « Thomas a commencé à faire des stages de voile au CAN quand il avait 10 ans. Cela me ramène à tout un tas de beaux souvenirs ici car j’y ai travaillé aussi. C’est une superbe installation que beaucoup de régions françaises pourraient nous envier. Cela me touche que la Province ait donné le feu vert pour organiser cette journée au CAN en l’honneur de Thomas. »

À l’issue de cette troisième journée de régate, Thomas Goyard s’est hissé à la troisième place au classement général. Tout espoir est encore permis, Emmanuel Goyard croise les doigts : « Le premier jour, il était 6e au classement général et lundi, il était 4e. En ce moment, il est assez proche du deuxième et loin devant le quatrième. On voit qu’il remonte tout doucement, il est déjà sur le podium provisoire mais peut descendre ou encore progresser. C’est difficile à prédire ! » Il reste encore trois manches à disputer avant la medal race programmée samedi. En attendant, bon vent Thomas !