1000 repas équilibrés et 100% locaux au Lycée Dick Ukeiwé

Pour sensibiliser collégiens et lycéens à une alimentation saine, 100% locale et durable, les élues provinciales, Françoise Suve et Aniseta Tufele, respectivement rapporteur de la commission de l’environnement et présidente de la commission de la santé et de l’action sociale, se sont rendues hier au lycée Dick Ukeiwé, où près de 1000 repas aux saveurs de produits locaux ont été servis à l’occasion de la 9e édition des « Cantines à l’Unisson ». Portée  par le cluster de l’alimentation Pacific food lab, en partenariat avec la province Sud, cette opération propose pendant une semaine des menus équilibrés pour le plaisir des papilles et un éveil des consciences.


Rappelant « les enjeux » de cette opération axée sur « une alimentation saine, équilibrée et durable », Françoise Suve a insisté sur « l’urgence de capitaliser ce dispositif qui depuis 9 ans connaît un succès auprès des établissements et qu’il faut maintenant répliquer sur l’ensemble du territoire sans plus attendre. » Véritable aubaine pour nos agriculteurs et pour « faire marcher l’agriculture locale », l’opération « Cantine à l’Unisson » représente « le carburant de la jeunesse qui est partie intégrante d’une bonne éducation » a-t-elle souligné.

Pour cette 9e édition de « Cantine à l’Unisson », les élèves de 1è année en BTS « économie sociale familiale » (ESF), ont eu à cœur d’organiser cette opération en collaboration avec Pacific Food Lab et les équipes de la cantine. L’objectif : faire la promotion d’un menu « healthy et surtout local, composé d’une salade de crudités, d’un bougna marmite au thon ou au poulet et d’un gâteau au miel de lifou avec des fruits de saison » comme le précisent Irina L., Irina W. Leia et Typhaine.

Pour les jeunes lycéennes, « c’était important de promouvoir les produits de « chez nous » et comme nous n’en mangeons pas souvent, c’est une vraie opportunité de redécouvrir les saveurs du pays à la cantine ! Pour marquer le coup, on a fait installer plusieurs stands sur l’alimentation saine et équilibrée en faveur du bien-être et du bon apprentissage. »

Après avoir découvert les ateliers et stands, les élues provinciales, ainsi que le Vice-recteur, Erick Roser, et les représentants du cluster Pacific Food Lab, ont accompagné les élèves pour déguster le menu à la cantine du lycée.

En soutien à cette opération qui se poursuit actuellement à Bourail, la province Sud souhaite ainsi insuffler l’apprentissage d’une alimentation saine, équilibrée et locale dès le plus jeune âge.