Service civique : une mission au service des autres

Vivre de nouvelles expériences et s’ouvrir à d’autres horizons en effectuant une mission d’intérêt général, c’est ça le service civique ! La province Sud propose une centaine de missions dans divers domaines : environnement, sports, loisirs, culture, enseignement… L’objectif est double : offrir l’opportunité aux jeunes de vivre une expérience valorisante tout en développant l’engagement citoyen et le sentiment d’utilité sociale.


Depuis 2018, la province Sud a obtenu l’agrément de l’Agence nationale du service civique. « Cet agrément permet à la collectivité de proposer un éventail de mission plus large » souligne Philippe Le Poul, le directeur de la culture, de la jeunesse et des sports à la province Sud. Cette volonté de valoriser la jeunesse répond à une aspiration chez les 16-25 ans ajoute-t-il : « Une enquête sur la jeunesse lancée il y a trois ans révèle que dans une grande proportion, les jeunes ont révélé qu’ils souhaitaient faire quelque d’utile pour la société. »

L’engagement au cœur du dispositif

Le service civique s’adresse au 16-25 ans et jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap. Qu’importe le niveau de formation, seule la motivation compte. « Ce dispositif s’appuie sur l’engagement du jeune qui réalise une mission d’intérêt général, valorisante pour son parcours professionnel. Il renforce également l’engagement de la collectivité qui permet au jeune de vivre une expérience de qualité qui contribue au sentiment d’utilité sociale et citoyenne à la société. »

Au titre de son engagement, pour une durée comprise entre 6 à 7 mois, le jeune perçoit une indemnité mensuelle, versée par l’État, ainsi que des frais pour le transport et l’alimentation versés par la province Sud. Soit environ 72 980 F/ mois (60 143 F indemnisés par l’État, 12 837 F par la province Sud).

Pourquoi s’engager ?

Le service civique, c’est avant tout une opportunité de s’engager dans un projet collectif. C’est aussi la possibilité de vivre de nouvelles expériences, de s’ouvrir à d’autres horizons, d’acquérir de nouvelles compétences et de développer un réseau. Chaque engagé est suivi par un tuteur qui l’accompagne dans son projet d’avenir. Enfin, le volontaire reçoit une formation civique et citoyenne ainsi qu’une formation Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1).

Quelle est la mission d’un volontaire ?

Un volontaire n’est ni un stagiaire, ni un salarié. Sa mission est d’accompagner, d’être un médiateur ou encore un ambassadeur. « Les missions de service civique proposées par la province Sud sont principalement en lien avec le public. Comme par exemple : accueillir et accompagner les différents publics au Centre d’Accueil de Poé, sensibiliser les populations à l’environnement et aux gestes éco-citoyens, aider le public défavorisé à constituer un dossier de demande d’aide médicale, accompagner les pratiques sportives en milieu scolaire… »

*Photo d’illustration issue d’archive

 

Comment postuler ?

1. Consulter le site internet de la province Sud pour accéder à toutes les offres : https://www.province-sud.nc/information/agir-avec-service-civique-province-sud

2. Faire son choix de contrat sur les offres publiées

3. Renseigner la fiche de demande d’engagement au service civique disponible en ligne

4. Transmettre sa candidature accompagnée du CV et de la pièce d’identité :

– par mail à l’adresse drh.contact@province-sud.nc

– Dépôt à l’accueil du Centre Administratif de la province Sud (CAPS) au 6 route des Artifices, à Nouméa