4 projets innovants pour les Trophées Bleus en province Sud

Françoise Suve, élue et rapporteur de la commission de l’Environnement était membre du jury des Trophées Bleus, organisés en province Sud dans le cadre de la Journée mondiale de l’Océan, par l’ONG Pew en Nouvelle-Calédonie. La 4édition de ce concours a récompensé 4 projets en province Sud, en faveur de la préservation de l’environnement marin. Cet événement familial et festif a rassemblé tous les acteurs calédoniens de la protection de l’océan, dimanche 6 juin, à l’île aux Canards.


La Journée mondiale de l’Océan a comptabilisé environ 1000 personnes ce dimanche à l’île aux Canards. C’est un franc succès pour « Cette journée où le public est venu en famille se détendre et s’informer sur tous les sujets qui peuvent l’intéresser, » souligne Christophe Chevillon, directeur du programme Héritage des Océans de l’ONG Pew en Nouvelle-Calédonie. « Nous proposons un rallye océan dont le but est de répondre à un questionnaire et pour cela les participants doivent aller de stand en stand. À côté de cela, il y a de nombreuses animations, notamment le bateau à fond de verre pour observer la faune sous-marine, ou encore, des ateliers de recyclage. »

Cet événement placé sous le signe de la sensibilisation a réuni les acteurs de la protection de l’océan et de l’environnement au sens large tels que WWF, l’Œil, la Ressourcerie, l’IRD, l’Ifremer, la ZCO, le Centre d’Initiation à l’Environnement, Pala Dalik, Corail Vivant, etc. La province Sud était présente avec un stand pour informer le public sur les aires marines et espèces marines protégées, ainsi que sur la réglementation de la pêche et les mâts pour protéger les oiseaux sur les îlots.
« L’objectif aujourd’hui, c’est de célébrer l’océan dans un pays ou 98,5 % du territoire est marin, c’est quand même pas rien ! Et aussi de mettre en lumière tous les acteurs qui agissent dans le même sens pour la protection de l’océan », souligne Christophe Chevillon.

Stand de la province Sud pour informer sur les aires marines protégées et la réglementation en vigueur.

Des projets pour susciter la prise de conscience

La Journée mondiale de l’Océan est le moment choisi par l’ONG Pew en Nouvelle-Calédonie pour récompenser les projets, dans le cadre du concours les Trophées Bleus. Organisé dans toutes les provinces, ce Trophée a décerné dimanche les meilleurs projets en province Sud. Dix parmi quatorze ont été présélectionnés par le vote du public sur la page Facebook « J’aime les réserves XXL », avant d’être présentés devant le jury. Les lauréats ont reçu chacun un chèque de 250 000 F.

François Suve membre du jury a remis les prix aux gagnants. « Nous avons un magnifique territoire doté d’une zone maritime exceptionnelle qui est le parc naturel de la mer de corail. Et ce matin, nous avons  eu la chance d’avoir de beaux projets tournés vers de la préservation, mais également la valorisation de notre biodiversité marine », a-t-elle souligné.

Dans la catégorie « scolaire », c’est le lycée Apollinaire Anova avec son projet de création de deux applications qui a eu la faveur du jury. « Une de ces deux applications permet aux jeunes de reconnaître les déchets dans le milieu marin et la seconde indique le type de déchet et le temps qu’il met pour se dégrader dans le milieu naturel. » Elle ajoute : « C’est extra, le jury a été conquis et on espère que ces applications seront diffusées le plus largement possible parce que c’est quelque chose de très astucieux et malin. »

Le lycée Apollinaire Anova, lauréat dans la catégorie scolaire avec le projet de création deux applications

Dans la catégorie « particulier », Emma Do Khac a remporté le Trophée avec son projet d’exposition sous-marine représentant des espèces marines emblématiques, réalisées par des artisans locaux. « C’est une manière de faire découvrir aux Calédoniens la richesse de notre biodiversité, à 35 mètres sous l’eau. On a hâte de plonger pour voir ça ! »

Emma Do Khac a remporté le prix dans la catégorie “particulier”, avec son projet d’exposition sous-marine.

Dans la catégorie « association », les Gardiens des îles ont été récompensés pour leur projet pilote sur l’aménagement de l’îlot Ange pour sensibiliser et limiter l’impact des usagers. « Il s’agit d’installer des panneaux à destination des personnes qui viennent sur l’îlot le week-end. L’association veut prendre le relais de la collectivité pour mettre en place un balisage et une sensibilisation. »

Les Gardiens des îles lauréats pour leur projet pilote sur l’aménagement de l’îlot Ange.

Dans la catégorie « entité privée », Erwin Wayenece a fait l’unanimité auprès du jury avec son projet de ferme de venins de cônes pour la mise en valeur des biomolécules marines permettant des applications dans le domaine médical et pharmaceutique. « Cela a été un véritable coup de cœur ! », a réagi Françoise Suve. « Je lui souhaite beaucoup de chance et de soutien, notamment de la part des collectivités parce que nous sommes dans un domaine qui est extrêmement porteur et innovant. C’est de l’innovation locale et on ne peut que saluer l’initiative.  »

Lauréat de la catégorie entreprise : Erwin Wayenece et son projet de ferme de venins de cônes.