Les élèves du collège Sacré-Cœur de Bourail préservent le Creek Salé

250 plants endémiques ont été mis en terre ce mardi au Creek Salé de Bourail par les ambassadeurs « Aire Éducative Environnementale » du collège Sacré-Cœur. Laura Vendegou, élue et rapporteur de la commission de la jeunesse, des sports et des loisirs est venue soutenir les élèves volontaires dans cette opération portée depuis 2018 par le collège Sacré-Cœur.


Dès 8 heures ce matin, les élèves de 4e du collège Sacré-Cœur étaient à pied d’œuvre, à l’embouchure du Creek Salé. Équipés de pelles et de bêches, ils étaient prêts à venir à bout des 250 plants d’essences de forêt sèche. C’est la troisième opération de plantation sur cette Aire Éducative Environnementale touchée par l’érosion et impactée par les activités anthropiques telles que les feux de camp, les déchets, les stationnements des voitures qui accélèrent l’érosion.
Un projet de sanctuarisation mené par les autorités et acteurs locaux est en cours de réalisation, pour préserver à long terme cette zone inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Les 250 plants de cette matinée s’ajouteront aux 100 plants plantés en 2019 et aux 150 autres en 2020.

Une réussite pour cette troisième opération !

C’est la deuxième participation pour Laura Vendegou. L’élue a tenu à répondre présente pour encourager les élèves dans leur initiative. « Je suis ravie et honorée d’être là aujourd’hui. Ça fait plaisir de voir les jeunes motivés et investis pour le développement durable et la préservation de l’environnement », s’est-elle exprimée. « Nous sommes également allés voir les arbres qu’ils ont plantés l’année dernière et ceux-ci ont bien tenu. C’est grâce aux élèves qui n’ont pas hésité à venir durant leur temps libre, arroser les plantes et nettoyer autour. C’est admirable, surtout quand on voit ce qui passe au niveau de l’érosion le long du littoral. »

La plantation a mobilisé plusieurs partenaires dont la province Sud pour la fourniture des plants et la mise en défens de la zone par un grillage, mais aussi la mairie de Bourail pour la préparation des trous et l’association Bwara Tortues Marines pour la fourniture d’hydro rétenteur et des plants.

Il ne s’agit pas juste d’une plantation, « Les élèves ont reçu un accompagnement éducatif et technique tout au long de l’année par Fabrienne Bourdeau, chargée de mission pédagogie au Centre d’Initiation à l’Environnement et Suzelle Wilson, chargée d’études à la direction du développement durable des territoires de la province Sud », précise-t-elle.

Cette opération menée par les élèves de 4e du collège Sacré-Cœur participe à la préservation de cet espace naturel riche d’une faune et d’une flore endémique, ainsi que d’une terre chargée d’histoire.