Soutenir les familles en grande difficulté

Véritable havre de paix, le centre d’accueil de l’association « Les Manguiers », soutenu par la province Sud, héberge et accompagne les familles en situation de précarité le temps de les aider à reprendre une vie sociale et professionnelle en toute autonomie. Le centre accueille aujourd’hui 22 familles et peut compter sur le soutien de la collectivité qui participe au bon fonctionnement de sa structure.


Bercé par le calme de la baie de Numbo, le centre d’accueil des Manguiers représente souvent le dernier refuge pour les familles en situation d’exclusion. Avec 19 villas et une maison d’urgence, le centre accueille toute l’année pour une période temporaire, une famille par villa et trois familles en maison d’urgence.

Depuis 18 ans, le directeur du centre, Alain Poigeaud, et son personnel se dévouent pour assurer le bon fonctionnement de la structure d’accueil « conditionnée par la vie de famille » explique-t-il. Au-delà de toute distinction sociale, économique ou culturelle, les missions premières de la structure concernent « la vie des individus, celle des parents, des enfants, de leur scolarité, leur éducation, leur santé, leur parcours professionnel, social ou encore judiciaire dans le but de les accompagner vers une autonomie sociale et professionnelle » précise-t-il.

Cathy Gopoea, la présidente de l’association, n’a pas manqué de saluer « l’engagement de tout instant du personnel du centre et de ses bénévoles qui œuvrent sans relâche pour permettre au centre de fonctionner et aux familles de s’en sortir. »

Alain Poigeaud, directeur du centre et un parent accompagné de son enfant

Afin de soutenir les personnes accueillies et les équipes du centre, la province Sud renouvelle cette année son aide financière qui s’élève à 35 000 000 de francs pour assurer :

  • La participation aux charges salariales de l’ensemble du personnel qui compte 9 salariés dont un directeur, deux travailleurs sociaux, un responsable logistique, deux animateurs, un agent d’accueil, une technicienne de surface et un agent de surveillance.
  • L’accompagnement social des familles accueillies dans sa globalité (accompagnement à la parentalité, à l’insertion professionnelle, au logement).
  • Les animations auprès des accueillis, jeunes ou adultes.
  • L’organisation et la logistique, l’hébergement et les services inhérents nécessaires au fonctionnement de la structure (eau, électricité, matériel etc.)

Le centre d’accueil des Manguiers

Malgré les difficultés quotidiennes que connaît le centre et la baisse générale des subventions attribuées aux associations, Alain Poigeaud a tenu à remercier la province Sud pour son aide réitérée : « Nous sommes très reconnaissants et remercions nos principaux financeurs parmi lesquels figure la province Sud de continuer à nous subventionner bien qu’un système de conventions pluriannuelles nous permettrait de gagner en visibilité tant sur le plan financier que sur la mise en place de projet sur plusieurs années. »

Au-delà de cette aide financière, la province Sud s’associe avec l’association pour établir des projets et réaliser des actions de prévention, notamment contre les violences intrafamiliales avec « la mise en place du projet BOX depuis 2020 à destination du public féminin » précise le directeur du centre. La collectivité met également à disposition de l’association un agent PPIC pour l’entretien des espaces extérieurs du centre.