La province Sud renouvelle son engagement auprès de l’ACAPA

Véritable espace de vie et de rencontres en faveur de l’épanouissement et du bien-être de nos anciens, l’Association calédonienne d’aide aux personnes âgées peut compter sur le soutien de la province Sud qui, comme l’année dernière, tient à participer à son fonctionnement afin de lutter contre l’isolement et la solitude de nos aînés.


Marquée par la crise sanitaire, cette année fut une nouvelle fois particulièrement éprouvante pour Liliane Condoumy, présidente de l’ACAPA, et son équipe, dont la mission première est de « sortir les personnes âgées de leur isolement ». En effet, depuis le déclenchement du confinement, il a fallu redoubler d’attention, d’écoute et de bienveillance face aux craintes et inquiétudes des personnes âgées les plus isolées comme l’explique Liliane Condoumy : « Depuis l’annonce du confinement, l’association a cessé toute activité. Cela fait donc un mois que ma vice-présidente, ma cuisinière et moi prenons le temps de contacter toutes les personnes particulièrement isolées qui n’ont pas de contact ou ne peuvent pas joindre leur famille. Nous avons aussi distribué une fois par semaine des colis de première nécessité et paniers de vivre composés de compotes et de fruits par exemple. »

Mais depuis l’annonce de la levée du confinement, c’est la bonne humeur et la joie de « retrouver l’ambiance chaleureuse et conviviale des activités » qui animent les membres et les équipes de l’association assure Liliane Condoumy. Atelier de couture, d’écriture, travaux manuels ou jeux de société…pour accueillir les habitués ce mardi 6 avril et leur proposer des activités adaptées qui respectent les gestes barrières, il aura fallu revoir le programme de la semaine et reporter rassemblements et activités quotidiennes comme « le loto, la gym douce, la danse tahitienne, ou encore le chant. » Avec plus d’une centaine d’adhérents qui se côtoient par semaine pour participer aux ateliers proposés, « c’est toute une logistique et une organisation qui est demandée » précise Liliane Condoumy. Ne disposant que d’un seul minibus, les équipes de l’association ont dû ainsi repenser l’organisation des transports qui pourrait se limiter à « 4 personnes » pour garantir sécurité et respect des restrictions sanitaires impliquant notamment « la désinfection du matériel à chaque passage » souligne la présidente. « C’est pour cette raison que le pique-nique prévu au Kuendu Beach a aussi été annulé » ajoute-t-elle.

Malgré ces annulations, rien ne saurait miner la bonne humeur retrouvée de nos aînés qui, après l’annonce du déconfinement, se sont empressés de rappeler l’association : « Depuis vendredi dernier, nous avons reçu de nombreux coups de fil pour savoir si l’association ouvrait ses portes dès lundi de Pâques ! Dans leur enthousiasme, toutes les personnes qui ont appelé ont oublié que c’était un jour férié ! C’est pour vous dire à quel point elles ont hâte de revenir et de reprendre leurs activités. »

En ces temps de crise, l’association peut compter sur le soutien financier de la province Sud qui s’élève à hauteur de 11 millions de francs.