En confinement : des psychologues sont à votre écoute

Depuis jeudi 11 mars, une cellule d’écoute et de soutien psychologique a été constituée par le CHS. Comme l’année dernière, la province Sud a mis à disposition de cette plateforme téléphonique, une psychologue pour compléter l’équipe de professionnels. Grâce à un numéro vert, ces psychologues se relaient pour rassurer toutes personnes et apporter écoute et soutien psychologique pendant le confinement.


Stress, anxiété, isolement, tristesse…  Le confinement met notre état mental à rude épreuve. C’est pourquoi, le CHS a décidé, comme l’année dernière, de monter une cellule d’écoute et de soutien psychologique.

Des psychologues parmi lesquels une professionnelle de la province Sud, se relaient du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30 pour assurer les permanences téléphoniques. Le numéro vert gratuit à contacter : 05 01 11.

Ce service s’adresse à toutes personnes précise Johanne Joly, psychologue de la cellule d’écoute et de soutien psychologique. « C’est ouvert à tout public. Les appels que nous recevons viennent aussi bien des soignants, des personnes en quatorzaine dans les hôtels, que des personnes confinées chez elles. »

Quelqu’un au bout du fil

Quand la vie familiale ou la solitude vire au cauchemar ou bien que les relations parents-enfants sont sources de tension au quotidien, la cellule offre une oreille attentive afin de déverser l’excès émotionnel.

« Cette cellule propose à toute la population calédonienne une écoute. Cette écoute tout le monde ne l’a pas forcément. Parfois, des parents nous sollicitent pour des conseils quand par exemple ils sont en difficulté avec leurs enfants à domicile, mais à la base, c’est de l’écoute psychologique. »

Et elle ajoute : « Bien sûr, les appels peuvent être anonymes et sont évidemment sous le sceau de la confidentialité.»