Les centres d’activités provinciaux s’organisent

Affichages des gestes barrières, préparation du site et nettoyage du matériel, planification des activités et organisation du personnel…depuis l’annonce de l’avancement des vacances scolaires du lundi 29 mars, les centres de vacances et de loisirs (CVL) et centres d’activités provinciaux s’organisent au plus vite, malgré les incertitudes qui planent quant aux conditions d’ouvertures et mesures sanitaires encore à définir par le gouvernement. C’est le cas du Centre des activités nautiques de la province Sud (CAN) qui tient à se préparer avant l’ouverture possible du site.


Jeudi dernier, le président du gouvernement et le Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie annonçaient l’avancement des vacances scolaires d’avril du lundi 29 mars au dimanche 11 avril 2021. Suite à cette annonce, la province Sud organisait dès le lendemain, une réunion avec les représentants de sa direction de la culture, de la jeunesse et des sports et les organisateurs des CVL afin de les aider à organiser au mieux leur reprise d’activités si le confinement était levé le lundi 29 mars.

Philippe Lepoul, le directeur de la direction de la culture, de la jeunesse et des sports se veut très vigilant compte tenu de l’ouverture encore incertaine des CVL: « Au regard de l’avancée des vacances, de la réorganisation des CVL et de l’incertitude qui plane sur la levée ou non du confinement, ce que nous pouvons avancer aujourd’hui c’est que le CAN et le CAP de Poé seront ouverts en cas de déconfinement annoncée par le gouvernement.  Nos centres d’activités font d’ailleurs un gros travail actuellement pour préparer ce possible déconfinement afin d’assurer l’accueil des CVL et des enfants dans les conditions sanitaires qui seront précisées par le gouvernement. »

David Lucquiaud, directeur du CAN qui accueille deux CVL pour la pratique d’activités nautiques, rejoint les propos de Philippe Lepoul : « Notre organisation dépendra surtout des décisions du gouvernement. On s’alignera selon les conditions instaurées par ce dernier. Pour l’instant, notre préparation se fait par l’affichage des panneaux de préventions des gestes barrières un peu partout sur le site, par le renforcement des équipements sanitaires avec par exemple la mise en place de distributeurs de savon sur l’ensemble des points d’eau du centre. Nous préparons et nettoyons aussi le matériel et envisageons également un circuit à respecter pour maintenir la distanciation sociale quand il s’agira de se laver les mains ou bien de nettoyer les équipements après chaque utilisation par exemple. »

Pose d’affiches de prévention aux gestes barrières au CAN

Malgré les conditions difficiles liées au confinement et les incertitudes sur la possible ouverture des CVL ce lundi 29 mars, le directeur du CAN se veut rassurant et prévoyant auprès de son personnel qui compte une dizaine de personnes dont 3 résidents dans le Nord, qu’il va « faire revenir » grâce à une attestation de travail pour être disponible lundi prochain : « Nous faisons le maximum pour anticiper l’organisation des activités et l’accueil des enfants à l’éventuelle ouverture du site ce lundiCe que je dis à mon équipe c’est de continuer à respecter les mesures sanitaires et les gestes barrières qu’il faudra s’apprêter à renforcer ou à ajuster en fonction des décisions qui seront prises par le gouvernement. C’est toute une logistique et une organisation à penser. » Au CAN, il s’agira ainsi de favoriser les activités individuelles comme la planche à voile, le kayak ou encore le stand up paddle, bien que « l’idéal serait de redevenir covid-free » espère David Lucquiaud.

Dans l’optique d’un déconfinement ce lundi 29 mars, la province Sud ouvrira ses sites provinciaux que sont le CAN et le CAP de Poé pour permettre aux enfants de passer de très bonnes vacances dans le respect des mesures sanitaires à définir par le gouvernement.