Une troisième école accueille à Nouméa les enfants des personnels prioritaires

Ce mercredi matin, Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud, accompagnée de Gil Brial, le deuxième vice-président en charge de l’enseignement, de Sonia Lagarde, la maire de Nouméa, de Jean-Pierre Delrieu, son premier adjoint, et des représentants de la Direction de l’enseignement, ont procédé à l’ouverture de l’école primaire Ernest Risbec qui accueille désormais les enfants des personnels prioritaires dont la présence est indispensable sur leur lieu de travail pendant la crise de la Covid-19. L’occasion de rencontrer l’équipe éducative mobilisée pour les 32 enfants accueillis dans le respect des gestes barrières et des règles sanitaires.


Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud, a rappelé l’importance d’ouvrir ce troisième établissement à Nouméa pour permettre « de s’adapter aux besoins des parents qui ont des professions prioritaires ». Selon la présidente, il était primordial de répondre rapidement à la « quarantaine de demandes en attente des parents qui, au début du confinement, avaient réussi à s’organiser pour faire garder leurs enfants et qui aujourd’hui éprouvent des difficultés le faire » a-t-elle expliqué.

La maire de Nouméa, Sonia Lagarde, n’a pas manqué de souligner la réactivité et « les efforts consentis entre la Province qui gère le personnel éducatif et la mairie chargée de la construction des écoles et de l’ensemble du personnel qui travaille dans les établissements en dehors du corps enseignant ». Une collaboration essentielle qui avait déjà permis d’ouvrir à Nouméa, dès le lundi 8 mars, les écoles Frédéric Surleau et Guy Champmoreau pour accueillir les enfants dont les 2 parents sont des personnels prioritaires et indispensables exerçant dans des établissements de santé publics et les établissements médico-sociaux, ainsi que ceux chargés de la gestion de l’épidémie Covid-19.

Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud et Sonia Lagarde, maire de Nouméa

Soucieuse du bien-être et de la sécurité des enfants, maîtresse Caroline, l’une des enseignantes mobilisées à l’école Risbec en CP, a insisté sur le respect des mesures sanitaires mises en place pour accueillir les enfants en toute sérénité: « Tout se passe très bien. Les enfants sont calmes et sereins. Ils sont regroupés par classe de 8 à 10 maximum pour que l’on puisse respecter les gestes barrières et notamment la distanciation sociale. »

Classe de CP à l’école Risbec

Une ouverture réussie pour les 32 enfants accueillis et ravis de leur matinée comme l’évoque Chloé, en section des moyens: « ça se passe super-bien! On a une nouvelle maîtresse et on fait pleins d’activités ! Du dessin, des puzzles…J’ai de nouvelles copines aussi, je suis super-contente! »

La province Sud tient à saluer l’engagement et le dévouement de l’ensemble du personnel enseignant qui, sur la base du volontariat, s’occupe des enfants et s’adapte en fonction de leurs besoins et du matériel qu’ils disposent en classe, toujours dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Il est rappelé que cette mesure spécifique vise à soulager les familles des personnels prioritaires et essentiels dont la présence est indispensable sur leur lieu de travail. Les parents concernés souhaitant un accueil de leur enfant doivent s’inscrire à l’adresse suivante : des.bureau-ecoles@province-sud.nc ou par téléphone au 20 49 05 aux heures ouvrables.