Vaccinations et urgences sanitaires avec les CMS de la Province

Urgences médicales, consultations de médecine générale, pédiatrie, psychologie, suivi de grossesse…en dehors de la vaccination contre la covid-19, les CMS de la province Sud continuent d’assurer soins, consultations et urgences, dans le respect des règles sanitaires et des gestes barrières, comme au CMS de Thio.


Le 25 février dernier, le CMS de Thio a été mobilisé dans le cadre du plan provincial de vaccination contre la covid-19. Tous les jeudis, les personnes souhaitant se faire vacciner y sont accueillies. À ce jour, elles sont près de 200 à avoir été vaccinées. Dr Camille Derouineau, médecin de la DPASS et docteur référent au CMS de Thio, rappelle que la vaccination « n’est pas obligatoire » et que le public reçu est celui qui « souhaite se faire vacciner en prenant rendez-vous par téléphone ». Un public qui s’avère donc « varié », bien que « la priorité soit donnée aux professionnels de santé et aux personnes prioritaires ou à risques » précise-t-elle.

Face à la crise sanitaire, le médecin se réjouit de la « bonne entente » qui opère entre les équipes soignantes du CMS, la population et les autorités coutumières : « Il y a un bon retour des autorités coutumières et de la population. Beaucoup de référents coutumiers se sont fait vacciner. Le maire de Thio par exemple, s’est porté volontaire et cela a encouragé la population à faire de même. »

En dehors de la vaccination contre la covid-19, il est important de rappeler que les CMS de la province Sud restent ouverts pour toute urgence, dans des conditions sanitaires strictes qui respectent les gestes barrières, comme c’est le cas à Thio : « Depuis le confinement, nous priorisons toutes les urgences dans les conditions sanitaires les plus strictes, qui respectent les gestes barrières avec notamment la distanciation sociale, le port du masque, la prise de température et le lavage de main à l’entrée du CMS. »

Assurer les soins en responsabilisant la population

Cependant, le médecin insiste sur « l’importance d’éviter tout déplacement » surtout « s’il n’est pas question d’une urgence » comme elle l’explique : « Nous essayons de responsabiliser les gens au maximum. S’il n’est pas question d’une urgence, on insiste pour que les personnes évitent de se déplacer et on les encourage à se soigner chez elles si elles le peuvent. Après, l’urgence dépend de l’appréciation de chacun et évidemment nous ne refusons personnes. »

Pour consulter les soins, consultations et urgences médicales selon les CMS de la province Sud :

https://www.province-sud.nc/demarches/soins-consultations-et-urgences-medicales