La solidarité provinciale s’étend jusqu’en tribu

L’opération « sachet solidaire » lancée par la Direction de l’action sanitaire et sociale de la province Sud depuis le début du confinement s’est poursuivie hier, jeudi 01 avril, dans le secteur de Païta, où Aniseta Tufele, élue provinciale et présidente de la commission de la santé et de l’action sociale (SAS), accompagnée des représentants de la DPASS, a rencontré l’ensemble des coutumiers de la chefferie de Païta à la maison commune de Saint-Laurent. L’occasion d’échanger avec les coutumiers, et de resserrer les liens qui unissent la collectivité aux tribus.


Cette visite a débuté par une coutume pour remercier les instances coutumières de Païta de leur accueil et d’avoir répondu favorablement à la demande de rencontre initiée par la DPASS. Aniseta Tufele, présidente de la SAS, s’est dit ravie et « très heureuse d’avoir pu participer à cette très belle opération en tribu. » Pour l’élue, cette opération provinciale se veut « très rassurante » puisqu’elle permet « aux équipes sanitaires d’œuvrer au plus près de nos populations dans un contexte sanitaire des plus difficiles. »

Cette réunion aura permis aux coutumiers de faire part de leurs questionnements au sujet de la covid-19, notamment aux effets et conséquences de la vaccination. Constructifs et positifs, ces échanges ont reflété la volonté affirmée de la DPASS et des coutumiers de travailler en partenariat dans le but de mener des actions futures sur l’ensemble des tribus de la commune de Païta comme l’explique Aniseta Tufele : « Lors de cette rencontre, nous avons pu aborder la mise en place assez rapide de réunions d’informations pour faciliter la vaccination contre le virus en tribu ». Ainsi, ces réunions d’informations auront pour objectif de faire intervenir les médecins de la DPASS pour rassurer les familles en tribus et répondre à leurs incertitudes en cette période de crise sanitaire.

Maintenir les liens pour mieux répondre aux besoins des tribus

Selon John Tindao, président du conseil de l’Aire Drubea Kapumë, « ce moment fut important car il nous a permis de créer ou de recréer du lien dans l’intérêt de nos populations ». L’occasion également pour les représentants de la DPASS de rappeler les missions de l’assistante sociale et des actions provinciale engagées pour le bien-être des populations en tribu. Pour clôturer cette réunion, Gabriel Chericka, petit-chef de la tribu de Bangou, a tenu à saluer et remercier le travail engagé de la collectivité par un geste coutumier de remerciements.

Rappelons que ce même jour, du gel hydro-alcoolique et 600 enveloppes composées de masques et de flyers de prévention (vaccination et gestes barrières) ont été distribués dans les tribus de Païta.

La province Sud, à travers sa direction de l’action sociale et sanitaire, continue de déployer ses actions solidaires de proximité sur l’ensemble de la collectivité, sans oublier les familles les plus isolées.