Tenue commune. L’avis des parents d’élèves sollicité

Afin de recueillir les avis sur une éventuelle évolution de la composition de la tenue commune en prévision de la rentrée 2022, la province Sud vient de lancer une enquête d’intention dédiée aux familles et ce afin de recueillir leurs avis. L’objectif est ainsi de satisfaire les attentes et besoins des parents d’enfants scolarisés dans les écoles publiques de la collectivité mais aussi des élèves qui portent au quotidien ces tenues.


L’instauration d’une tenue commune obligatoire dans les écoles publiques de la province Sud a été décidée par l’assemblée de Province en 2017. Cette disposition permet de développer le sentiment d’appartenance à la communauté scolaire ; constituer un élément d’intégration ; lisser les distinctions sociales et permettre aux familles de disposer de vêtements pour leurs enfants à moindre coût.

Répondre aux attentes

La tenue commune permet l’égalité au sein des établissements d’enseignement public. Aussi, la province Sud renouvelle ce dispositif efficace en réfléchissant à une évolution de son contenu pour répondre aux demandes des familles. Cette évolution portera tout d’abord sur :

  • La suppression de l’imperméable qui était pratiquement inutilisé (constat des directeurs)
  • L’introduction de deux tee-shirts pour le sport (pour répondre à la période de fortes chaleurs)
  • L’introduction d’un chapeau pour se protéger du soleil (suite aux conseils des dermatologues qui ont refusé la casquette et le débardeur).

Évolution

Un groupe de travail s’est également penché sur une évolution du contenu de la tenue commune, en recueillant l’avis des parents sur une possible deuxième option pour la rentrée 2022 ; à savoir un uniforme complet incluant une jupe-short et un bermuda.

Une enquête d’intention à destination des parents d’élèves de la province Sud a donc été lancée pour éclairer ce groupe de travail dans le choix de préférence des parents et ce dans une logique de satisfaire au mieux les familles.

(NB : Les tarifs indiqués dans cette enquête d’intention ont pour objectif d’éclairer au mieux les parents d’élèves sur les deux options proposées et pour permettre aux familles de faire un choix en toute connaissance de cause.)