Encourager les initiatives en faveur de la prévention et de la gestion des déchets

La province Sud et l’ADEME lancent 4 appels à projets visant à encourager la transition économique et écologique. L’objectif est de favoriser l’émergence de nouveaux modes de production et de consommation et d’accompagner les Calédoniens vers une économie circulaire. 


« C’est la troisième année que nous lançons les appels à projets en partenariat avec l’ADEME (Agence de la transition écologique) pour proposer un accompagnement technique et financier aux initiatives en faveur de la prévention et de la gestion des déchets, » explique Françoise Suve, élue provinciale, rapporteur de la commission de l’Environnement.

« La modernisation de la gestion des déchets n’est pas un sujet nouveau, mais qui est au stade de balbutiement en Nouvelle-Calédonie. La question est de savoir, comment faire de ces déchets une ressource ? Comment à partir des déchets, créer de la valeur positive ? On peut les réemployer, les transformer et les recycler. C’est ainsi, qu’on pourra allonger leur durée de vie. »

 AAP 2021

La campagne d’appels à projets 2021 a pour ambition de favoriser l’émergence de projets vertueux, ancrés dans une démarche d’économie circulaire et de préservation des ressources du territoire.

« Cette année, les thématiques des appels à projets ont été ciblées et adaptées à l’évolution à la fois des mentalités et des comportements des Calédoniens, souligne-t-elle. Ce qui ressort, de manière très forte, c’est l’économie circulaire (…). La volonté, c’est d’éviter le gaspillage dans tous les sens et à tous les niveaux. Il faut prendre en compte notre insularité et trouver nos propres solutions, alternatives et les adapter au mieux. »

Favoriser les projets adaptés aux réalités calédoniennes

Françoise Suve lance un appel aux porteurs d’idées : « Qu’ils n’hésitent pas à se manifester, nous sommes prêts à les accompagner. Peut-être que certains ont une idée mais elle n’est pas encore bien ficelée, ce n’est pas grave, qu’ils viennent nous voir et ensemble nous étudierons la faisabilité et comment les aider à la concrétiser. »

Les appels à projets de la transition économique et écologique sont en ligne sur le site de la province Sud : https://www.province-sud.nc/demarches/thematique/environnement

Les 4 appels à projets :

  1. Produits plastiques à usage unique
    « L’idée est d’accompagner la loi du pays sur l’interdiction des produits en plastique à usage unique, explique Caroline Rantien, la directrice de l’ADEME. Par rapport au calendrier métropolitain, la Nouvelle-Calédonie a un temps d’avance sur la vaisselle jetable, puisque l’interdiction date de juillet 2019, alors qu’en métropole, elle a été mise en place en juillet 2020. Cela montre que nous avons ici de belles initiatives dont nous pouvons être fiers. » L’édition 2021 de cet appel à projets est articulée autour de 3 thématiques de travail : la réutilisation/réemploi des emballages, le développement de la vente en vrac, la réduction des emballages jetables dans la chaîne de production. >> Consulter l’appel à projets
  2. L’économie circulaire Cette année, un nouveau volet d’action consacré spécifiquement à la prévention et la gestion des déchets du secteur du BTP a été initié, afin d’accompagner les projets qui viendront concourir à l’atteinte des objectifs du Schéma provincial de gestion des déchets de mieux valoriser les déchets inertes du BTP. >> Consulter l’appel à projets
  3.  Prévention et valorisation des biodéchets
    « C’est une extension et une évolution de l’appel à projets gaspillage alimentaire qui avait été lancé l’année dernière, précise la directrice de l’ADEME. Ce thème est important en termes d’impact et de réduction de déchets. Cette année, l’appel à projet a été revu, nous lui avons donné une envergure plus importante sur la partie biodéchet. » L’appel à projets 2021 dans cette thématique est articulé autour de 2 volets, permettant de couvrir à la fois les actions en amont de réduction du gaspillage alimentaire et de prévention de la production de biodéchets, et en aval pour le développement de la gestion et de la valorisation des biodéchets. >> Consulter l’appel à projets
  4.  Développement des équipements de collecte préservante pour le réemploi
    En réponse aux enjeux que représentent le développement du réemploi et l’allongement de la durée d’usage des produits, en particulier sur des territoires insulaires contraints à la fois sur les importations et la gestion de la fin de vie des produits, la province Sud et l’ADEME ont décidé de lancer un nouvel appel à projets dédié au développement des équipements de collecte préservante. Cet appel à projets cible les collectivités qui souhaitent développer des dispositifs de réemploi pour leurs usagers. >> Consulter l’appel à projets

Depuis deux ans, 180 millions de francs de subventions ont été attribués au travers du partenariat province Sud-ADEME à hauteur de 50 % chacun. En 2019, ce dispositif a permis d’accompagner 43 projets permettant le développement économique d’une vingtaine d’entreprises. Cette année, l’enveloppe dédiée aux 4 appels à projets est de 150 millions de francs.

Françoise Suve a d’ores et déjà annoncé, qu’elle fera en cours d’année une « tournée sur le terrain pour rencontrer les porteurs de projets, particulièrement ceux qui sont éloignés de l’agglomération pour avoir un retour d’expérience et recueillir leurs envies et besoins. »

>> Boko, la boutique en vrac : initiative soutenue par la province Sud et l’ADEME en 2020