125 ans de présence javanaise en Nouvelle-Calédonie

Pour marquer les 125 ans de présence javanaise en Nouvelle-Calédonie, une cérémonie commémorative était organisée par la communauté indonésienne à la stèle située à la Baie de l’Orphelinat ce mardi 16 février. À cette occasion, Christiane Saridjan-Verger, élue provinciale, membre de la commission de la culture, représentait la présidente de la province Sud, Sonia Backes, pour rendre hommage à cette communauté discrète et incontournable du paysage calédonien.


Organisée depuis 1996, cette cérémonie rappelle l’histoire douloureuse des Indonésiens, dont les anciens ont fui la misère dans l’espoir d’une vie meilleure. Le 16 février 1896, 163 premiers javanais débarquèrent sur le sol calédonien afin d’y travailler dans des conditions extrêmement difficiles.

Christiane Saridjan-Verger a évoqué l’importance du « devoir de mémoire envers ces ancêtres, grâce à qui aujourd’hui, la culture indonésienne héritée représente une richesse pour les générations futures et l’histoire de la Nouvelle-Calédonie. » Pour l’élue, il ne faut pas oublier que « la construction du territoire s’est faite aussi à travers l’histoire douloureuse de la diaspora indonésienne. »

C’est à travers la devise indonésienne, « l’unité dans la diversité », que la communauté indonésienne ainsi que les jeunes générations métissées envisagent l’avenir en Nouvelle-Calédonie.