C’est déjà la rentrée pour les directeurs d’école !

Tous les directeurs d’école étaient conviés ce mardi 9 février dans l’hémicycle de la province Sud pour une réunion d’information. L’objectif : dresser le bilan de l’année écoulée et évoquer les perspectives d’avenir. À une semaine du coup d’envoi de la rentrée scolaire, ils ont été accueillis par Gil Brial, le deuxième vice-président de la province Sud et Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’enseignement.


« 2020 a été une année particulière parce que nous avons eu la crise sanitaire qui a modifié notre façon de travailler, » a souligné en préambule Gil Brial. Le deuxième vice-président n’a pas manqué de remercier tout le corps enseignant et les personnels administratifs de la DES qui se sont mobilisés avant, pendant et après le confinement. Rappelons que la direction de l’Éducation de la province Sud en partenariat avec les communes et la DASS, avait été proactive en mettant à disposition des masques et du gel hydro alcooliques et instauré des consignes d’hygiène. Sans oublier l’accueil des enfants des personnels prioritaires à la gestion de la crise.  « Grâce l’accompagnement des équipes sur le terrain, nous avons réussi à limiter la casse et fait en sorte que tous les événements que nous avons vécus en 2020 aient le moins d’impact sur les enfants. »

« Sanctuariser l’école »

2021 ne sera sans doute pas en reste côté « événements » en raison de l’actualité, c’est pourquoi, l’élu a souhaité attirer l’attention les directeurs sur « Un point de vigilance au niveau social et politique parce qu’il y aura des impacts dans les jours et semaines à venir. Cela aura sans doute des incidences sur les familles et par conséquent les enfants. Il est important de veiller à ce que les tensions extérieures ne soient pas ressenties par les élèves dans l’enceinte des établissements scolaires. »

Les partenaires institutionnels de la Province étaient également conviés à cette réunion, à travers leurs représentants : vice-rectorat, direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie et communes.

Le vice-recteur Erick Roser a souligné quant à lui la nécessité de mieux accompagner les élèves vers la réussite. « Nous traversons une période avec des enjeux éducatifs importants. L’école doit être un sanctuaire où les jeunes peuvent grandir et s’épanouir. Les équipes d’enseignants sont des socles de la société et l’école l’élément fondateur de la société de demain. »

Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud est venue saluer les directeurs d’école à la pause déjeuner.

Bilan positif malgré la crise sanitaire et le contexte social  

Cette réunion est aussi l’occasion de regarder ce qui a déjà été réalisé en 2020. Ahmed Bouhaba, le directeur de l’Éducation à la province Sud, affirme que le bilan est positif. « Malgré le contexte de la crise sanitaire, nous avons pu ouvrir une 7e école bilingue à Dumbéa-sur-mer, mis en place le pôle innovation avec des écoles supplémentaires, ce qui porte à 30 le nombre d’écoles Innov’antes. Cette démarche vise à améliorer le bien-être des élèves notamment par l’adaptation des rythmes scolaires aux rythmes physiologiques de l’enfant. Et enfin, nous avons impulsé des actions pour le développement durable et la santé à l’école. »

La réforme de l’enseignement 2021 a été présentée par Romain Capron le directeur de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie qui a toutefois tenu à rassurer les directeurs d’école : « Les programmes de la réforme seront déployés progressivement ce qui laisse le temps aux équipes enseignantes de s’adapter. »

Ahmed Bouhaba, le directeur de l’Éducation de la province Sud est plutôt confiant. « J’aborde cette rentrée scolaire avec beaucoup de sérénité parce que nous l’avons préparé bien en amont. Tout est prêt techniquement et humainement pour accueillir les élèves. Cependant, j’espère les écoles seront préservées si jamais des mouvements sociaux devaient éclater. Les élèves ont besoin d’être au calme pour apprendre et les enseignants ont besoin d’être concentrés sur leurs missions. C’est-à-dire transmettre un savoir et donner envie aux élèves de venir à l’école avec le sourire. »

Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’Enseignement de la province Sud a remis des médailles à trois directrices qui partent cette année à la retraite.