Prendre le risque de partir pour mieux revenir

Malgré la crise sanitaire qui sévit dans le monde entier, nombreux sont les jeunes calédoniens, courageux de vouloir tenter la grande aventure des études supérieures en Métropole ! Pour les encourager, Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’enseignement de la province Sud, accompagnée de Julien Tran Ap, membre de la commission de l’enseignement privé, a tenu à participer à la traditionnelle réunion d’information « études en métropole », organisée par la Direction de l’Éducation, ce mercredi matin, à l’auditorium du CAPS.


Au total, une centaine d’étudiants primo-partants, boursiers comme non-boursiers, ont participé aux deux réunions prévues ce jour. Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’enseignement, n’a pas manqué de saluer le courage de ce « cru » qui s’apprête à un long voyage, bien plus difficile qu’en temps normal : « Je souhaitais déjà vous féliciter d’être présents à cette réunion. Cela prouve que vous êtes motivés et prêts à préparer votre départ malgré les conditions difficiles que l’on connaît et qui font suite à la crise sanitaire de la Covid-19. Je tenais aussi à vous féliciter d’avoir choisi de partir en Métropole pour vos études et pour découvrir de nouveaux horizons. »

Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’enseignement et les représentants de la DES

S’adressant aux jeunes de la collectivité qui souhaitent être accompagnés avant leur départ, cette réunion vise à connaître les démarches administratives essentielles à toute inscription en université, à la recherche de logement, à l’adhésion d’une couverture sociale ou encore à l’ouverture d’un compte bancaire. Pour Heafala Lusia, qui a obtenu un bac littéraire en 2019 et souhaite poursuivre ses études en licence espagnole, cette aide de la province Sud « encourage à préparer au mieux son départ et permet de comprendre les nombreuses démarches à faire. Ça nous facilite clairement la tâche » assure la jeune fille.

Face à la pandémie de la covid-19, la province Sud a souhaité renforcer l’accompagnement de ses jeunes en révisant son « carnet de bord », guide indispensable aux primo-partants, ainsi que l’organisation des réunions. En effet, les étudiants pourront désormais trouver dans leur carnet une partie dédiée à l’épidémie Covid-19 et au protocole sanitaire. Chaque rencontre sera aussi adaptée en fonction de l’évolution de la crise sanitaire en Métropole. Enfin, une session sera organisée pour les sensibiliser aux gestes barrières.

Annie Buama et Heafala Lusia

Malgré tous ces enjeux, les jeunes n’ont pas froid aux yeux ! Annie Buama en est l’exemple. Déterminée, la jeune originaire de Maré souhaite poursuivre une mention complémentaire en pâtisserie, chocolaterie et confiserie en France : « La crise sanitaire…cela ne me fait pas peur ! Un départ reste difficile, donc autant prendre le risque de partir pour mieux revenir ! »

Grâce à cet accompagnement adapté et personnalisé, les jeunes peuvent compter sur le soutien de la collectivité qui souhaite faciliter leur départ et contribuer à leur réussite.


Les ateliers de préparation au départ pour les étudiants primo-partants démarrent dès le 25 janvier jusqu’au 31 mars, de 7 h 30 à 9 h et de 9 h 30 à 11 h à la DES.

Attention, inscription obligatoire. 

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le Bureau d’Information et d’Aides aux Étudiants (BIAE) de la province Sud – Tél. 20 49 46 ou 20 49 68