Une délégation de l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna en visite au Relais de la province Sud

Mercredi 18 Novembre, nos élus provinciaux ont rencontré une délégation de l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna en mission de quelques jours sur le territoire, au sein du Service de Traitement des Violences Conjugales et Intrafamiliales, « Le Relais ». L’occasion pour André Vaitootai, président de la commission des affaires sociales et de la fonction publique de l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna de s’imprégner des actions menées par la province Sud en matière de traitement des violences conjugales et intrafamiliales.


Particulièrement sensibilisés par cette thématique d’actualité, nos élus ont eu à cœur de mettre en lumière la politique provinciale qui œuvre depuis de nombreuses années en faveur de ces « publics particulièrement vulnérables », et ce à « quelques jours de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. »

Denis Bréant, chef du service du traitement des violences intrafamiliale (STVIF) de la province Sud a introduit ces échanges par une mise en lumière des missions du Relais et de l’équipe pluridisciplinaire intervenant au sein de la structure. Il a apporté des précisions quant aux caractéristiques du public accueilli et a évoqué des données chiffrées retraçant l’évolution des prises en charge de 2015 à 2019.

De ses échanges est notamment ressorti le travail expérimental en cours d’engagement entre le parquet de Nouméa, le haut-commissariat et la province Sud, pour prendre en charge les auteurs de violences conjugales et intrafamiliales.

Faute de ressources allouées à ce domaine d’intervention, la délégation souhaitait se saisir de cette rencontre pour s’informer des dispositifs existants en province Sud et en avoir des retours d’expérience.

André Vaitootai a pu préciser que la collectivité de Wallis et Futuna avait pour objectif de se doter d’un dispositif d’accueil et d’accompagnement de ces publics vulnérables, et a affiché son ambition de formaliser avec la province Sud un partenariat permettant à sa collectivité de bénéficier d’un accompagnement à la réalisation de ce projet.

D’autres propositions de rencontres seront ainsi prochainement programmées en ce sens.