Le Lycée du Grand Nouméa porte désormais le nom du Lycée Dick Ukeiwë

Ce matin, Gil Brial, deuxième vice-président de la province Sud, accompagné d’une délégation d’élus, a participé à la cérémonie de dénomination du lycée du Grand Nouméa qui porte désormais le nom du Lycée Dick Ukeiwë. L’occasion d’honorer la mémoire d’un homme au parcours remarquable et qui marque à nouveau l’histoire de la Nouvelle-Calédonie.


Par sa présence, Gil Brial, deuxième vice-président de la province Sud, a tenu à saluer l’engagement politique et personnel exceptionnel du premier mélanésien, sénateur de la République, député européen, ancien président du gouvernement territorial et co-signataire des accords de 1988.

Lors d’un geste coutumier, Thierry Santa, président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a pour sa part, tenu à remercier « le chemin respecté par tous pour accepter que le lycée du Grand Nouméa porte désormais le nom de Dick Ukeiwë, fervent défenseur des valeurs du destin commun, de l’héritage kanak et des valeurs de la République ».

Aux côtés de sa famille, Gilles Ukeiwë a honoré la mémoire de son père disparu le 3 décembre 2013 en évoquant avec beaucoup d’émotion le parcours du « petit Dick Kiamu Ukeiwë », dont le nom signifie « marée montante » en drehu, « signe du destin pour le parcours exceptionnel d’un artisan du pays au service de l’autre. »

Au-delà des convictions politiques, cette dénomination inscrit le nom de Dick Ukeiwë dans la « mémoire collective » et « permet à la jeunesse de se souvenir d’un homme de convictions, attaché à ses racines et aux valeurs universelles que sont le respect, l’humilité, la liberté, l’égalité, la solidarité et la fraternité » a-t’il ajouté.

À la suite d’une série de discours tenus par Érick Roser, vice-recteur directeur général des enseignements, Georges Naturel, maire de Dumbéa, Thierry Santa, le président du gouvernement et Jules Hmaloko, représentant du Haut-Commissariat, l’hommage s’est poursuivi par une lecture des élèves du lycée et la diffusion d’un film retraçant la vie de Dick Ukeiwë.

La cérémonie d’inauguration s’est clôturée par le dévoilement de la plaque à l’entrée de l’établissement où figure désormais le nom de Dick Ukeiwë, symbole de l’Œuvre d’un homme empreint d’« Espérance », comme le rappelait déjà le nom de la première école de Tiga dont il fut le fondateur.