Journée d’échanges entre les jeunes du service civique de la province Sud

Ce matin, Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud, accompagnée de Gil Brial, son deuxième vice-président, a rencontré 27 engagés du service civique au Centre administratif de la province Sud, pour une journée axée sur le bien-être dans le cadre de leur mission auprès des jeunes publics.


Au lancement de la journée, Sonia Backes, présidente de l’assemblée de la province Sud a tenu à saluer l’engagement de ces 27 jeunes qui ont fait le choix du service civique pour servir l’intérêt général. « Ce dispositif mis en place par l’État, en partenariat avec la province Sud, permet l’insertion de nos jeunes au sein d’organismes et de structures qui sensibilisent à l’intérêt général. C’est un dispositif qui fonctionne et qui met en valeur notre jeunesse en lui permettant de se former et de développer des savoir-faire et savoir-être dans le cadre professionnel. Cette journée autour du bien-être nous permet d’avoir un suivi de ces jeunes qui méritent qu’on les valorise. C’est un beau dispositif. »

Sonia Backes entourée des jeunes du service civique.

Pour les accompagner dans leurs missions d’une durée de 6 à 7 mois, la province Sud a organisé ce temps fort pour développer et renforcer les compétences de ces engagés qui œuvrent dans différents domaines tels que la solidarité, l’éducation, la culture, les loisirs ou encore le sport et l’environnement.

Séquence de travail pour les engagés.

À travers différentes activités, les jeunes ont pu échanger autour des « compétences sociales et de vie » qui leurs permettent de répondre aux exigences et épreuves du quotidien comme l’expliquent Marie-Gabrielle Gohe et Anne Fanene, missionnées à la médiation culturelle au Château Hagen. «À la médiation culturelle on s’occupe des visites et notamment des classes qui viennent au Château Hagen. Concernant cette journée dédiée au bien-être, c’est une première, et elle sera bénéfique car il faut aussi préciser que nous sommes amenés à être en contact avec les jeunes et les enfants, et que nous n’avons pas forcément de formations. »

Marie-Gabrielle Gohe, Anne Fanene et Gil Brial, deuxième vice-président de la province Sud.

Au-delà des activités, les jeunes ont pu profiter de ce moment convivial pour resserrer les liens qui les unissent dans leurs missions. Ils ont partagé leurs expériences, relevé les difficultés de chacun et surtout decouvert d’autres organismes comme l’explique Anne Fanene. « Cette journée est une vraie découverte car elle nous permet de rencontrer les jeunes missionnés dans d’autres domaines.  On ne se connait pas donc c’est aussi une opportunité de découvrir les autres organismes et les autres structures. »

Pour épauler ces jeunes dans leurs missions, la province Sud prévoit 2 autres temps forts:

  • Le 3 décembre sur le sport et l’activité physique
  • Le 25 février 2021 autour de l’environnement favorable au bien-être (l’hygiène dans sa globalité : corporelle, environnementale etc…)