Rencontre entre les élus de la province Sud et les élèves de 3e

« Si vous étiez élus de la province Sud, que feriez-vous ? » C’est la question posée aux délégués de 3e de plusieurs collèges à travers un jeu de rôle. Cette initiative lancée par l’exécutif de la province Sud dans le cadre de la participation citoyenne, a pour objectif d’aider les jeunes à mieux comprendre le fonctionnement de la collectivité. Et pour rendre cette démarche plus concrète, une délégation d’élus menée par Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud, est allée à la rencontre des collégiens, mercredi après-midi. 


Une soixantaine d’élèves délégués de 3e de plusieurs collèges de la province Sud (Boulari, Plum, Yaté, Conception, Rivière-Salée et Cluny) étaient réunis mercredi après-midi au réfectoire du collège de Normandie. Un rendez-vous peu ordinaire, car ils recevaient la visite de plusieurs élus de la province Sud avec à leur tête Sonia Backes. « Merci à tous d’être présents, j’imagine que ce n’est pas forcément évident de venir alors que vous n’avez pas cours. Mais l’idée pour nous était de vous donner une petite initiation à la vie citoyenne et à la vie politique. Souvent, quand on a votre âge, on peut ne pas comprendre comment tout cela fonctionne. Notre objectif aujourd’hui, est donc de vous sensibiliser à ce que nous avons mis en place et qu’on appelle le Budget participatif. À travers celui-ci, notre volonté est de donner l’opportunité aux citoyens de porter leur propre projet avec une enveloppe globale définie de 500 millions de francs. » 

Cette rencontre s’inscrit dans la participation citoyenne amorcée par le budget participatif qui est proposé pour la première fois. Et la compréhension des compétences et du fonctionnement de la collectivité passe par son budget souligne Nicolas Pannier, le Secrétaire Général de la province Sud : « Au travers du budget, on peut voir l’ensemble des actions de la collectivité mais aussi les choix qui doivent être faits et les priorités. On peut alors se rendre compte que la problématique numéro un, c’est qu’on a plus d’idées que de possibilité de les réaliser. Il faut donc faire des choix. Or faire des choix, c’est renoncer. »

Présenter la répartition du budget d’une collectivité, mais de manière ludique, c’est le programme proposé aux collégiens. « Vous allez voter entre 2023 et 2025, il faut que vous sachiez ce que cela veut dire et que vous compreniez le programme des uns et des autres », souligne Sonia Backes.

Pour aborder ce thème qui est loin d’être simple, une vidéo explicative sur le budget de la province Sud a été projetée. Les élèves ont ensuite répondu à un QCM sur tablette. Défi qu’ils ont relevé avec succès !

Le budget de la province Sud expliqué aux délégués de 3e

Si vous étiez élus…

Après avoir défini le cadre du budget, les élèves ont été conviés par groupe à participer à un jeu de rôle. Après tirage au sort, chacun s’est vu attribuer une fonction : président(e) de l’assemblée d’une collectivité, conseiller en environnement, en aménagement et équipement, en santé et social, etc.

Puis, selon son domaine de compétence, chaque élève devait défendre les projets qu’il jugeait important, faire adhérer les autres membres de l’équipe, afin de faire passer le projet au vote de l’assemblée. La difficulté étant de ne pas dépasser le budget global défini.

Cette expérience a été vécue positivement par les élèves comme témoigne Arwen : « La difficulté, c’était par rapport au choix des projets et après, c’était la concertation avec les autres qui avaient aussi des priorités par rapport à leurs thématiques. Mais Sinon, c’était amusant. On voit la réalité des choses ! » 

Andréas arrivé premier au QCM s’est, quant à lui, trouvé un peu en difficulté pour le jeu de rôle : « la partie où il faut répartir les budgets et débattre des projets c’était compliqué. Mais sinon, c’était hypersympa, on a une vue ce qui se passe dans la gestion d’une collectivité. Il y avait beaucoup de projets qui m’intéressaient, mais il fallait faire des choix. »

Pour les élus aussi la rencontre était une belle expérience. « J’ai trouvé que les élèves étaient très attentifs à notre présence, ils participent, ils s’intéressent, a réagi Marie-Jo Barbier, présidente de la commission de l’enseignement à la province Sud. Certains ont bien compris le rôle d’un élu aujourd’huiJ’ai beaucoup apprécié une élève qui a dit : moi, je veux être la présidente et je veux investir dans le sport et les loisirs pour avoir moins de dépenses en frais de santé. »

La rencontre entre élus et collégiens sur le thème de l’initiation à la connaissance et au fonctionnement d’une collectivité est une première. Nicolas Pannier, le Secrétaire Général est plutôt satisfait. « Les jeunes sont à la fois très intéressés et très lucides, ils ont bien compris qu’il fallait faire des choix et tenir compte de ce qu’on peut avoir comme recettes pour déterminer ensuite les dépenses. Ils ont compris que c’était important de discuter et de travailler ensemble. Ils ont expliqué que parfois ce n’était pas facile de se mettre d’accord pour déterminer quelles sont les actions qui doivent être prioritaires. »

Naïa Wateou répond aux questions des élèves.

 

QCM par ordinateur et tablette.

>> Budget participatif : c’est le moment de voter pour vos projets préférés ! <<