Le « bien-être des jeunes au cœur du développement durable »

Ce jeudi 03 septembre, Christiane Saridjan-Verger, élue provinciale, membre de la commission de l’environnement, a accueilli les élèves « éco-délégués » du lycée Le Lapérouse au CAPS, centre administratif de la Province Sud, pour participer à différents ateliers dédiés au « bien-être des jeunes au cœur du développement durable » dans le cadre des JDD.


Cette 5ème édition du forum JDD est marquée par la première participation des élèves du Lycée Le Lapérouse, un des établissements pilotes dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et qui inscrit le développement durable au cœur de son projet d’établissement.

Afin de valoriser cette première participation, les élèves ont donc été conviés à des ateliers organisés au CAPS, afin de pouvoir partager et échanger leurs idées de projets en compagnie de l’élue provinciale Christiane Saridjan-Verger et Amasio Tautuu, chef de projet du dispositif JDD à la Direction de la culture, de la jeunesse et des sports de la province Sud.

Christiane Saridjan-Verger et Amasio Tautuu

Accompagnés de leur référent pédagogique, Olivier Chartier, professeur de SVT, ainsi que de la représentante de la CPS du lycée, Mathilde Mortel, les jeunes lycéens ont pu débattre autour de la thématique du développement durable au service de leur bien-être au quotidien. Ils ont abordé diverses questions liées à la crise sanitaire et ont évoqué « l’importance de répondre à la réalité du terrain », ceci en étant « acteurs de leurs projets ». Une aubaine pour beaucoup d’entre eux, puisque grâce à ces ateliers, nombreux ont pu mettre en avant leurs idées de projet comme celles de « réaménager et revégétaliser la cour du lycée », de « mettre en place des dispositifs favorisant l’économie d’énergie », ou encore la possibilité de créer des « zones vertes de découvertes » ou bien « d’équiper l’établissement de vélos permettant de recharger les portables et les téléphones ».

Les jeunes n’ont pas manqué d’idées, ce que Christiane Saridjan-Verger n’a pas hésité de saluer : C’est avec beaucoup de « fierté » que l’élue a pu participer à ces échanges menés par les jeunes éco-délégués ; « une satisfaction » de voir « la jeunesse en action », prête à « s’investir » et « porter autant d’intérêt pour préserver le patrimoine végétal calédonien ».

JDD : plus qu’un projet, « un retour aux sources » (Christiane Saridjan-Verger)

Christiane et Amasio pendant les ateliers

Selon Christiane Saridjan-Verger, les ateliers proposés aux élèves dans le cadre de cette 5ème édition sont bien plus qu’une rencontre. C’est en effet « un réel retour aux sources » et « une opportunité pour mieux se connaître et mieux connaître les besoins de chacun ». Un point de vue que partage le chef du projet, Amasio Tautuu, puisque ce dispositif initié par la Province Sud permet aux jeunes « un vrai travail sur soi ».

Groupe d’élèves accompagnés de l’élue provinciale Christiane Saridjan-Verger

Comme le rappelle Amasio Tautuu, cette 5ème édition des JDD offre la possibilité aux jeunes d’affiner leurs esprits critiques, car ils sont amenés à « réfléchir à leurs avenirs ». De plus, cet appel à projet les aide à « développer des compétences en tant qu’orateurs », puisque, si les conditions sanitaires le permettent, certains seront amenés à présenter leurs travaux face à un jury lors d’une journée de restitution de projets qui sera organisée au centre culturel Tjibaou le samedi 31 octobre 2020.

« C’est un projet pédagogique et éducatif, qui permettra, à long terme, de sensibiliser et mobiliser les futures générations » comme le souligne Amasio Tautuu. Il ajoute que ce dispositif et ces ateliers de discussions ont pour objectif « d’éveiller les consciences », et que ces jeunes pourront ainsi mobiliser leur entourage et « étendre leurs visions » s’agissant de la question écologique et du développement durable qui inclut des facteurs sociaux, culturels et économiques.

Groupe atelier

Pour Olivier Chartier et Mathilde Mortel, accompagnateurs référents dans l’élaboration et la coordination des travaux pensés par les éco-délégués, cette participation au dispositif JDD met en avant une « évolution des mentalités », ceci grâce à l’investissement et la motivation de ces jeunes pour mettre en voix leurs idées et les réaliser par le biais du forum. Cette génération d’élève est ainsi « un exemple pour l’ensemble des lycéens comme du personnel de l’établissement. »

M. Chartier et ses élèves

Malgré la crise sanitaire dont les impacts ont conduit à repenser l’organisation de la 5e édition du Forum JDD, les ateliers débats organisés au sein du CAPS ont connu un franc succès auprès de ces jeunes qui ont à cœur d’imaginer leur avenir pour améliorer leur bien-être au quotidien dans une démarche environnementale avec comme fils conducteurs, le développement durable, la transition économique, écologique et solidaire.

>> Pour en savoir plus sur les JDD <<